entête
entête

Bataille de la lecture

Martine Poulain

L’Association Savoir Livre, qui rassemble, on le sait, les six plus importants éditeurs scolaires – Belin, Bordas, Hachette, Hatier, Magnard, Nathan – et l’Association des maires de France ont désigné, pour la huitième fois consécutive, les villes lauréates de la « Bataille de la lecture ». Trente-trois villes étaient candidates, arguant de l’intensité de leurs engagements en ce domaine. Les villes choisies sont les suivantes : Alboussière (Ardèche), Langueux-les-Grèves (Côtes-d’Armor), Saint-Lô (Manche), Douai (Nord), Maisons-Alfort (Val-de-Marne). De la plus petite à la plus grande… Des prix spéciaux du jury ont été attribués à Molliens-Dreuil (Somme), Saint-Martin-le-Vinoux (Isère), Dunkerque (Nord).

A Alboussière, c’est la création de la bibliothèque intercommunale, évoquée dans ce numéro par Jean-Claude Van Dam, qui a été ainsi reconnue. A Saint-Lô, c’est un ensemble d’activités en direction des jeunes qui marque l’activité de la ville (opération « Le livre et l’imaginaire », soutien scolaire, lutte contre l’illettrisme). A Langueux-les-Grèves, c’est, là encore, le développement d’animations en direction des enfants, l’ouverture en 1994 d’une nouvelle bibliothèque, et le travail de deux associations, dont l’une « gère et anime la bibliothèque municipale » (espérons que des professionnels sont présents dans cette association…). A Douai, c’est là aussi l’investissement de la municipalité envers le réseau scolaire qui est récompensé, et, par exemple, la création d’un Salon du livre pour enfants. Enfin, à Maisons-Alfort, c’est toujours un « projet d’action éducative et innovante » qui est souligné, axé sur la lecture, l’écriture, l’expression orale, les bibliothèques de la ville affichant 37 % d’inscrits. Parmi les prix spéciaux, interrogeons celui décerné à Dunkerque pour la création d’une Maison de l’Éducation dans le cadre des programmes de développement social des quartiers. C’est bien, mais si la mairie de Dunkerque construisait la tant attendue nouvelle bibliothèque, ne serait-ce pas encore mieux ?