entête
entête

Patrimoine des bibliothèques de France

un guide des régions. 3. Champagne-Ardenne, Lorraine

Paris : Payot, 1995. - 10 vol. + un index : ill. en noir et en couleurs ; 24 cm. 159 p. ISBN 2-228-88966-0 1. 150 F

par Marie-Pierre Dion

Dans une belle et dense préface, Jean-Marie Arnoult plante le décor, précisant d'emblée l'originalité de ces deux régions, terres de passage et de frontière, fortes d'un « esprit régionaliste » précoce et d'une « fécondité bibliophilique » qui pallie avec persévérance les mutilations infligées par l'histoire moderne ou contemporaine aux bibliothèques.

Richesse des collections

Dans un tel guide, le traditionnel « chapelet » des collections religieuses ou nobiliaires qui vinrent constituer les fonds publics pendant la Révolution, puis celui des bibliophiles qui, grâce à leurs dons, permirent à ces mêmes fonds de s'accroître ont pour corollaire le triste « martyrologe » des bibliothèques détruites. Le lecteur n'en est que plus sensible à la richesse des collections qui sont conservées aujourd'hui dans ces deux régions comme à l'intérêt des initiatives bibliothéconomiques qui y voient le jour : celle du roi Stanislas de Lorraine fondant une bibliothèque publique à Nancy dès 1750 ou celles des bibliothécaires de Chaumont ou d'Épinal qui, en rassemblant affiches et dessins de presse contemporains, témoignent aujourd'hui de la diversité et du dynamisme du patrimoine des bibliothèques de la France du Nord-Est.

L'ouvrage développe et élargit à la Lorraine la carte récemment esquissée dans le catalogue de l'exposition Fastes de l'écrit 1. Les notices décrivent, sur deux à huit pages, vingt et une bibliothèques municipales, la Bibliothèque européenne du roman populaire de Laxou, les bibliothèques diocésaines de Metz et Nancy, la Bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel, ainsi que la section Médecine de la bibliothèque universitaire de Nancy. Il permet de mieux reconstituer le puzzle de collections éparses : manuscrits de Clairvaux oubliés à Bar-sur-Aube durant la Révolution, doubles des fonds publics lorrains transférés à l'évêché et au grand séminaire pour former aujourd'hui une partie de la bibliothèque diocésaine de Metz, ou encore thèses strasbourgeoises dirigées vers Nancy en 1871. Les bibliothèques des archives départementales, pourtant citées, sont absentes du volume, d'où une sélection rigoureuse a aussi éliminé les petites bibliothèques de Bourbonne-les-Bains ou de Wassy.

Curiosités et confluences

Grâce au bel effort de synthèse et aux qualités d'écriture des auteurs, on se prend à lire avec plaisir au fil des pages, plus qu'un simple guide, une histoire des bibliothèques et de la culture des élites ardennaises, champenoises et lorraines dans laquelle se reflètent à la fois quelques grandes lignes de l'aventure de l'imprimerie provinciale (Sedan, Metz, Troyes...) et certaines traditions locales célèbres, celle du champagne grâce aux fonds d'Epernay, ou celle de la lutherie, à travers les livres de musique de Mirecourt. Comme la définit André Markiewicz en décrivant les fonds nancéiens, la Lorraine est « terre de religieux... de gens d'armes... et de patriotes (Jeanne d'Arc, Barrès)... d'artistes (école d'enluminure de Metz, école de gravure lorraine, école de Nancy), d'historiens (de Joinville, Dom Calmet à... Braudel) ». La région Champagne-Ardenne lui ressemble avec ses grandes collections ecclésiastiques (Reims, Clairvaux), ses ingénieurs (Errard), ses peintres (école d'enluminure rémoise) et graveurs (Nanteuil)...

Malgré le puissant sentiment local qui alimente les fonds « ardennais », « champenois », « lorrains » des bibliothèques, les deux régions apparaissent aussi à travers leur patrimoine écrit comme des terres de curiosités et de confluences. Elles regardent évidemment vers l'Italie ou vers la Terre sainte comme en témoigne une belle vue animée de Jérusalem (1543) acquise en 1994 par la ville de Saint-Mihiel. La vision s'élargit très tôt aux dimensions du monde : Marianne Masson rappelle qu'en 1507, un groupe de chanoines humanistes fit imprimer à Saint-Dié la Cosmographiae Introductio qui désigne pour la première fois sous le nom « America » le nouveau monde.

Itinéraires de livres

Cinq encarts décrivent plus précisément l'itinéraire des livres de la collection Peiresc jusqu'à Châlons-sur-Marne, la composition du fonds Rimbaud de la bibliothèque de Charleville-Mézières, l'histoire de l'Evangéliaire pourpre d'Épinal (XIe-XVe siècles), les légendes attachées à l'Evangile slavon de Reims (XIIe-XIVe siècles), enfin un livre d'heures à l'usage de Verdun (XVe siècle) acquis chez Christie's en 1991 par la bibliothèque de cette ville. Dans le corps du volume, la description de l'extraordinaire Évangéliaire d'Ebbon (IXe siècle) conservé à Epernay, celle des célèbres miniatures messines du Mortifiement de Vaine Plaisance - oeuvre du roi René d'Anjou -, peintes par Jean Colombe vers 1470, ou encore celle du superbe Bréviaire de Renaud de Bar (avant 1304) conservé à Verdun, demeurent toutes accessibles via l'index.

Celui-ci, laborieusement extrait, semble-t-il, de l'index général - d'où des renvois inutiles - présente quelques rares lacunes (Marcel Arland, Gabriele D'Annunzio, Paul Verlaine dans le fonds Rimbaud de Charleville-Mézières... ) ; il ne remplacera pas, pour la Champagne, le dépliant classé par ordre alphabétique, Bibliophiles, collectionneurs édité par Interbibly en 1993, avec ses utiles indications d'inventaires ou catalogues. Quant au glossaire, commun à l'ensemble des volumes, il aurait aussi mérité une relecture « locale » : ôles, parabaik, procédé de gravure dit « à la poupée », rencontrés à la lecture du volume sont sans doute aussi mystérieux pour le grand public que parchemin ou xylographie...

Six notices (Épinal, Langres, Nancy, Reims, Saint-Mihiel, Troyes) accordent avec bonheur une place particulière à l'architecture ou au mobilier ancien des bibliothèques à travers textes et photographies. L'on aimerait apercevoir, sur la Meuse, la médiathèque de Sedan qui « semble, tel un Bateau ivre, rompre les flots puissants du fleuve » (Gérald Dardart) : une invitation au voyage parmi mille autres...

  1.  (retour)↑  Fastes de l'écrit : patrimoine des archives et bibliothèques de Champagne-Ardenne / catalogue de l'exposition présentée au Palais du Tau, à Reims, du 15 juin au 15 septembre 1992, Reims, Interbibly, 1992.