entête
entête

Le Premier musée interactif sur le livre à Madrid

Le 24 octobre 1995 a vu l’ouverture d’un musée interactif sur le livre, dans les locaux de la Bibliothèque nationale d’Espagne. Ce musée, pionnier du domaine, veut faire connaître, de manière à la fois didactique et érudite, les importantes richesses de la bibliothèque – livres et manuscrits –, et en particulier les ouvrages auxquels il était auparavant impossible d’accéder.

Le musée rassemble environ cinq cents œuvres appartenant au fonds de la bibliothèque – manuscrits, incunables, gravures, dessins, cartes, etc. –, et utilise les dispositifs audiovisuels les plus avancés, du disque interactif au système multimédia de simulation holographique.

Techniques et œuvres

Sur une superficie de 2 000 m2, le musée expose l’évolution des techniques de communication – moyens d’expression, écriture, imprimerie, tout au long du Moyen Age, des Temps modernes et du XXe siècle.

Une des cabines de simulation multimédia holographique permet au visiteur de se plonger dans l’histoire de la naissance de l’écriture. Il peut aussi tourner les pages du Beato, un des trésors de la bibliothèque, en écouter le texte d’accompagnement en latin ou en espagnol, admirer la beauté de chaque page, comme si c’était l’original, et même obtenir des informations sur le processus d’élaboration. Des jeux interactifs permettent d’explorer le monde merveilleux de l’écriture, et de découvrir les outils de communication. Enfin, une vidéo interactive fait entrer ceux que les techniques de gravure (xylographie, sérigraphie) intéressent dans les ateliers des artisans pour en observer la fabrication.

Mais l’utilisation des nouvelles technologies dans l’exploration de l’histoire de l’écriture des origines à nos jours n’est qu’une facette de ce musée. Bien plus importantes sont les œuvres elles-mêmes. Le musée contient les trésors de la Bibliothèque nationale, du plus ancien manuscrit – un parchemin du IIIe siècle – aux CD-Rom, du Beato et du livre de prière de Charles VIII, roi de France, aux dessins de Velazquez et Goya (le « Prado sur papier »). Il conserve aussi les archives enregistrées, voix de poètes, d’écrivains, de peintres et de musiciens – Pio Baroja, Miguel de Unamuno, León Felipe, Picasso, Miró, et tant d’autres. Quelques-uns des systèmes multimédias présents dans le musée, précurseurs des nouvelles techniques de narration et résultats d’un mélange sophistiqué d’approches formelles et conceptuelles, sont d’importantes nouveautés technologiques.

Le musée est fondé sur l’histoire de la diffusion du savoir (de l’invention de l’écriture – il y a environ 5 000 ans – à nos jours), et sur celle des œuvres les plus importantes de la Bibliothèque nationale. Des experts de la bibliothèque et d’autres domaines scientifiques et culturels ont participé à sa conception, et collaboré à l’étude des systèmes multimédias qui accompagnent, expliquent et complètent les collections exposées.

Organisation du musée

Le musée est divisé en sept salles, qui présentent une vingtaine de systèmes multimédias interactifs – simulation holographique, vidéodisques, CD interactifs, diaporamas, etc.

Dans l’entrée, sont présentés les services offerts par la Bibliothèque nationale. Plus loin, on trouve une salle consacrée aux différentes manières d’écrire, dans un panorama chronologique, de l’ère d’avant le papier jusqu’à l’âge de l’ordinateur. La salle consacrée à l’écriture est conçue comme un large diagramme de son évolution. Au-delà des vitrines de manuscrits, sont exposés des alphabets, et présentée l’évolution de la calligraphie. La salle consacrée au Moyen Age montre le travail des copistes, des imprimeurs et met en valeur la magnificence des œuvres exposées ; cette salle consacrée à l’imprimerie montre l’évolution des différentes composantes du livre (couvertures, colophons, etc.).

Les dernières salles concernent les Temps modernes et le XXe siècle. On y trouve aussi les sections consacrées à l’Amérique, l’Afrique, ainsi que celle des périodiques. Y seront exposés des manuscrits, livres, photographies, gravures, dessins et cartes.

Museo del Libro, Exposición permanente de la Biblioteca nacional Paseo de Recoletos, 2028071 Madrid