entête
entête

Information management and technology in healthcare

a guide to education and training

ed. by J. Michael Brittain and W. Abbott
London : Taylor Graham, 1993 . - 379 p. ; 23 cm.
ISBN 0-947568-59-X

par Corinne Verry-Jolivet

La gestion et les technologies de l'information intègrent petit à petit le monde de la santé publique dans toutes ses composantes. En Grande-Bretagne, le National Health Service (NHS) se préoccupe, depuis les années 60, du développement des systèmes d'information. Depuis 1990 surtout, il a opéré une véritable révolution dans l'informatisation et la gestion de l'information.

Etat des lieux et perspectives

Dans le but d'établir un état des lieux et de traiter des perspectives en matière de formation aux technologies de l'information, le NHS a produit ce guide en association avec le NHS Training Directorate. Celui-ci a lancé il y a quelques années un vaste programme de formation (IM&T Training Programme) destiné à l'ensemble des personnels du NHS et des professions médicales. Rédigé par un grand nombre de collaborateurs issus du NHS ou experts en formation, cet ouvrage très complet rassemble les contributions d'auteurs qui ont été pour la plupart des pionniers du développement des systèmes informatiques pour la santé.

Les systèmes d'information du NHS concernent tous les niveaux de son organisation et de sa structure : gestion, suivi des dossiers médicaux, achats, recherche et développement. Pour que l'interface entre ces différents niveaux s'opère le mieux possible, cela suppose une formation soutenue et cohérente, même si dans la pratique, son efficacité est inégale. Les gestionnaires, par exemple, ont besoin d'être sensibilisés fortement au rôle et au pouvoir économique de l'information, ou d'avoir à leur disposition des systèmes informatiques plus performants. Par ailleurs, appréhender les circuits d'information est devenu une donnée de base pour améliorer la gestion à tous les niveaux, accélérer les circuits, rendre plus fiables les données traitées.

Dans la pratique médicale, la gestion de l'information intervient à plusieurs stades (données cliniques, données administratives), et dans un système de relations très complexe. Les systèmes pour recueillir les informations sur le patient en sont un exemple. Cela concerne aussi les supports d'information utilisés pour le diagnostic ou les traitements, le dossier médical informatisé, les systèmes de gestion de stock de pharmacie, l'hospitalisation, etc. Apparaissent donc de nombreuses occasions d'informatisation, la difficulté étant de les interconnecter, tout en faisant travailler ensemble les différents acteurs intervenant dans la chaîne. C'est à ce niveau que le NHS a parié sur la formation.

L'offre en matière de systèmes d'information ne semble cependant pas encore à la hauteur des ambitions. On manque de systèmes bien adaptés au domaine de la santé. De même, le NHS encourage les autorités de la santé à développer une formation appropriée à l'introduction des nouvelles technologies. Il a vu pourtant ces demières années augmenter sensiblement son personnel informatique, mais à des niveaux de compétence très hétérogènes. Aussi accorde-t-il de l'importance à une meilleure gestion des ressources humaines, pour identifier et évaluer les qualifications. Cela a déjà débouché sur une grille (National Vocational Qualifications) dont les bases proviennent d'une étude précise des fonctions des personnels du NHS.

Une stratégie efficace

La stratégie consiste donc à investir dans les personnes pour assurer l'efficacité des systèmes d'information. A partir de ce postulat, partagé par tous les auteurs, l'ouvrage s'applique alors à définir ce qu'est une « bonne » information (pertinence, accessibilité, présentation, actualité, etc.), et comment celle-ci peut être gérée dans un « bon » système d'information partagé, utilisable et utilisé par tous. Notons que cette méthode pourra s'appliquer à toute démarche de recherche de qualité dans la gestion documentaire en général.

En huit grands chapitres, l'ouvrage traite du contexte des technologies de l'information, des stratégies de formation, de l'offre de formation existant en dehors du NHS (secteur public, secteur industriel, consultants, fournisseurs de logiciels, etc.). Une partie est consacrée à un panorama de l'offre de formation et des technologies mises au service de la formation. Ici, l'investissement croissant dans les technologies multimédia ou l'hypertexte sont autant d'outils qui viennent compléter les plus habituels enseignements à distance ou téléconférence, jusqu'aux récentes utilisations des réseaux et des stations de travail multifonctionnelles.

Une autre partie enfin est consacrée aux initiatives hors du Royaume-Uni, en particulier aux Etats-Unis, avec l'expérience reconnue de la National Library of Medicine. La NLM est une des composantes des National Institutes of Health (NIH), et assure toutes les formations sur ses propres bases (Medline est la plus connue) mais aussi des formations à la recherche en informatique depuis plus de quinze ans. Un chapitre est consacré également à l'Association Intemationale de l'informatique médicale, qui regroupe des membres de 35 pays, organise le congrès triennal Medinfo, et prend une part active dans la formation à l'informatique pour la santé. Enfin le rôle de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) est essentiel dans la formation et le développement des nouvelles technologies, en particulier vis-à-vis des pays en voie de développement.

La rapidité des changements dans les cinq dernières années a donné lieu à de nombreuses contributions sur l'avenir des nouvelles technologies. Cet ouvrage, bien que centré sur l'organisation particulière du NHS, traite exclusivement des applications au domaine médical, et à ce titre est précieux et unique. La participation de 50 auteurs entraîne parfois une redondance dans les propos ; mais qu'un même sujet soit traité sous différents angles n'est pas, dans un domaine aussi complexe, un inconvénient majeur. La richesse des approches fait la qualité de cet ouvrage exhaustif, complété d'un index sujets, de nombreuses références bibliographiques et d'adresses utiles, et de notices biographiques très complètes sur tous les auteurs. S'il s'adresse d'abord à tous les personnels médicaux, il sera aussi une aide pour tous ceux qui ont à gérer la formation sur les systèmes d'information pour la santé.