entête
entête

Nicole Picot

Les Collections d'art dans les bibliothèques

guide pour la constitution d'un fonds

Paris : BPI/Centre Georges Pompidou, 1993. - 90 p. ; 30 cm. - (Dossiers techniques, 9 ; ISSN 0298-1564)
ISBN 2-902706-71-5 : 150 F

par Nic Diament

Avec cet ouvrage, la BPI vient de faire paraître sous la plume experte de Nicole Picot, conservateur chargé en son sein du développement des collections des livres d'art, un dossier que tous les bibliothécaires désireux de constituer ou d'améliorer leur fonds de livres d'art apprécieront.

L'engouement du grand public pour les musées et les expositions temporaires, l'intérêt porté par le monde scolaire aux manifestations artistiques, avec, par exemple, la création récente de l'option histoire de l'art dans les lycées, le développement des écoles privées ou publiques de design ou d'art plastique forment la toile de fond nouvelle où s'inscrit un intérêt accru des lecteurs pour les collections d'art dans les bibliothèques.

Diversité des collections

Ces collections sont forcément marquées par la diversité : celle des documents, qui vont des manuels aux monographies d'artistes, en passant par les guides, les catalogues d'exposition ou les biographies ; celle des supports : le papier, bien sûr, mais aussi les photographies, les supports optiques, etc. ; celle des sujets : entre la peinture et les arts du spectacle, la photographie et l'artisanat, les arts graphiques et l'architecture, la sculpture et les arts décoratifs il n'y a parfois de commun que... le premier chiffre de la classification ; celle des périodes et des lieux ; celle des objets étudiés : « Du château de Versailles à la petite cuiller à fards égyptienne » ; celle enfin des points de vue d'analyse.

Mais aussi points communs

Pourtant, d'un point de vue éditorial, on retrouve des caractéristiques communes : une édition pauvre en titres (1 300 en 1991), un tirage moyen de 5 000 exemplaires, un prix moyen de 350 F et 60 % de la production au 4e trimestre de l'année, ce qui oblige les bibliothécaires à programmer l'essentiel de leurs acquisitions en fin d'exercice budgétaire. Deux éditeurs se taillent la part du lion (Flammarion et les Editions de la Réunion des musées nationaux, illustrant ainsi la concurrence entre leséditeurs commerciaux et les autres), mais les frais élevés d'édition (à cause notamment des problèmes techniques et juridiques posés par les reproductions) favorisent beaucoup des coéditions parfois intemationales dans ce domaine. Le mécénat de plus en plus présent dans ce secteur éditorial, la fondation de prix comme le prix Minda de Ginzburg ou le prix Vasari, l'immense succès remporté depuis quelques années, en France comme ailleurs, par les catalogues d'exposition (un visiteur sur dix de l'exposition Toulouse-Lautrec a choisi d'acheter le catalogue) définissent également ce secteur éditorial...

Des ouvrages disponibles

Ces données préalables exposées avec limpidité, Nicole Picot nous présente ensuite non pas « une bibliographie parfaite », mais « une valeur moyenne, utilisable dans toutes les bibliothèques publiques, les bibliothèques universitaires de 1er cycle, les bibliothèques d'écoles d'art », qui « ne comporte que des ouvrages disponibles ». Elle nous propose une liste raisonnée et commentée, comportant un choix d'ouvrages de références, de périodiques, de bibliographies de dépouillement de périodiques, complétée par une liste de musées français ou étrangers dont les collections font autorité. Les titres les plus importants sont signalés à l'attention des bibliothécaires par un astérisque, une fourchette de prix est également indiquée, ce qui permettra aux bibliothèques de taille et de budget différents de bâtir leur politique d'acquisition.

En annexe, le bibliothécaire trouvera pour l'aider dans ses achats, un précieux répertoire des principaux éditeurs et collections francophones, avec des regroupements thématiques ainsi qu'un choix de librairies spécialisées.

Outil de travail quotidien, mais aussi introduction pertinente à un domaine qui concerne désormais toutes les bibliothèques publiques, ce dossier vient compléter heureusement une collection fondée sur le pragmatisme et le concret.