entête
entête

Carol Tenopir

« What's happening with CD-ROM, part 1 »

Library journal, 1989, 114, 2, p. 50-51.

par François Lapèlerie

Comment se retrouver dans une production de CD-ROM toujours croissante ? Quelles sont les tendances décelables dans un marché apparemment confus ? Qui produit quoi ? Voilà quelques questions auxquelles Carol Tenopir, professeur associé à l'école des bibliothèques et des sciences de l'information de l'université d'Hawaï tente de répondre dans cette première partie d'un article très clair et très concis.

Première difficulté : quels sont les CD-ROM disponibles ? Carol Tenopir relève 3 répertoires ou simili-répertoires et en indique les qualités et les défauts respectifs. Optical publishing directory, publié annuellement par Learned information, donne une description précise de tous les CD-ROM réellement disponibles. L'édition 1988 répertorie 196 titres contre 128 en 1987. CD-ROM in print : 1988-1989, édité par Meckler, en est lui aussi à sa seconde édition et répertorie un peu plus de titres que le précédent, parce qu'il doit inclure du vaporware ou matériel « nébuleux », simplement annoncé et non réellement disponible. Troisième publication : Acces Faxon, revue qui en est à son fascicule 2, donne un descriptif de plus de 200 titres disponibles chez Faxon. Toutes ces publications sont très bon marché.

Seconde difficulté : que valent ces CD-ROM, quelles sont les difficultés rencontrées par les acheteurs, ou pour résumer, que faire et que choisir ? Cinq revues sont disponibles sur le marché. que Carol Tenopir décrit et classe selon le public visé, soit les bibliothécaires, soit un public plus vaste. Dans cette catégorie figure CD-ROM review publié par IDG communication et vendu dans les kiosques aux Etats-Unis. Dans la première catégorie sont décrits les buts et les particularités de CD-ROM librarian, Optical information systems, Optical information systems update, The laserdisk professionnal. Selon ses besoins, chacun pourra faire le choix le plus approprié. Pour chaque cas, prix et adresses sont donnés.

L'article donne ensuite une présentation claire du marché d'aujourd'hui. Les 200 et quelques CD-ROM disponibles sont vendus par plus de 100 producteurs. Les types de produits sont variés : d'après les chiffres d'Optical publishing directory, 17 % des CD-ROM traitent de références générales ; les affaires, les sciences et les sciences sociales comptent chacune pour 12% environ ; l'informatique et les sciences de l'ingénieur pour 10 % et la médecine pour 9 %. 41 % des disques sont bibliographiques, 27 % des références, 18 % du texte intégral, 9 % des statistiques et 5 % des images ou du son. La tendance générale est à une mise à jour plus fréquente : mensuelle, bimensuelle ou hebdomadaire.

Autre tendance nouvelle, la création directe de CD-ROM originaux, qui ne seront plus la mise en disque de publications papier ou en ligne déjà existantes.

Enfin, Carol Tenopir étudie les problèmes que pose la multiplication des producteurs particuliers, dont une des conséquences est la prolifération des logiciels d'exploitation : plus de 55 logiciels sont actuellement utilisés. Le bibliothécaire aura donc tout intérêt à soigneusement évaluer les conséquences de ces choix.