entête
entête

Les Entreprises à la BUTC

La Bibliothèque de l'Université de technologie de Compiègne (BUTC) s'est fixé une politique commerciale en décidant de rentabiliser les services et les produits qu'elle propose à sa clientèle extérieure. Ces prestations payantes correspondent à des services à valeur ajoutée ou à des services dont le coût est répercuté sur l'utilisateur. Soucieuse d'évaluer et d'améliorer ses produits, la BUTC a effectué, en 1989, une étude de l'utilisation externe de ses services.

La demande extérieure

Outre les demandes d'un public interne à l'Université, composé d'enseignants-chercheurs, d'étudiants, de stagiaires en formation continue et d'administratifs, la bibliothèque reçoit en effet un nombre important de demandes extérieures provenant de particuliers, d'organismes publics et parapublics, et surtout d'entreprises. Pour la période étudiée, entre 1985 et 1988, 155 organismes et entreprises utilisateurs ont été recensés (hors prêt entre bibliothèques).

L'analyse des entreprises clientes, dont le secteur d'activité a pu être identifié, montre que 89 % sont des petites et moyennes entreprises (60 % ont moins de 500 salariés), qui se répartissent principalement dans les secteurs de la mécanique, de l'agro-alimentaire et, dans une moindre mesure, de la chimie et de la parachimie. Une sur deux appartient aux secteurs industriels de pointe. Les prestataires de services liés à la recherche sont également bien représentés : 15 % des clients de la BUTC appartiennent au secteur des services marchands orientés vers les entreprises.

Les relations qu'entretiennent les entreprises avec la bibliothèque sont dues à différents facteurs. La proximité géographique joue un rôle important, les quatre cinquièmes d'entre elles étant en effet concentrées en Picardie et dans la Région parisienne. L'UTC a développé ses activités de formation, recherche, et transfert en Génie biologique, chimique, informatique et mécanique. Les spécialisations de l'UTC sont également un facteur de contact important, qui entraîne des demandes spécifiques de la part d'entreprises appartenant aux mêmes secteurs d'activité.

Enfin, les stages que les étudiants de Compiègne effectuent en milieu professionnel sont un lien supplémentaire - entre 1985 et 1988, 55 des entreprises clientes ont accueilli au moins un stagiaire - qui favorise les contacts. Tous les étudiants ont reçu une formation aux techniques documentaires dans le cadre d'enseignements divers ; avant qu'ils ne partent en stage, on leur rappelle les services offerts par la BUTC. D'autre part, certains sujets de stage - mise en place de projets pour la constitution de banques de données, établissement de cahiers des charges, études techniques... - se prêtent facilement à la mise en rapport de l'entreprise avec la BUTC, par l'intermédiaire du stagiaire. Par la suite, certaines entreprises continuent à utiliser directement les différents services de la bibliothèque. Les relations établies dans ces conditions représentent 48 % du chiffre total des relations recensées. Elles ont connu, entre 1985 et 1988, un accroissement constant de 16 % par an.

Les services

La BUTC propose différents services aux utilisateurs externes, gratuits et payants. Les services gratuits sont autant d'occasions de présenter l'ensemble des prestations offertes ; il s'agit principalement de renseignements et d'orientation à caractère documentaire (réponses à des questions simples, ne nécessitant pas de grosses recherches, type identification d'un document du fonds, localisation de thèses ou rapports de l'UTC) ; d'information sur les services documentaires proposés par Compiègne-Télédoc 2; de diffusion de sommaires des revues scientifiques ou professionnelles retenues dans la liste des périodiques reçus à la bibliothèque.

Au nombre des services payants, se trouvent la recherche documentaire en ligne, par interrogation des banques de données (45 % des clients l'utilisent) ; la recherche manuelle à partir des fonds locaux; la fourniture des documents correspondants (par photocopie, prêt de documents BUTC ou commandés en prêt à d'autres bibliothèques,...). La BUTC diffuse également des documents spécifiques : documents AFNOR, INPI, INSEE 3, ainsi que des publications auxquelles elle participe. Depuis quelques années, la bibliothèque a développé des prestations de conseil et d'études. Elle intervient à la demande pour aider à l'évaluation et à l'organisation de ressources documentaires internes aux entreprises et propose des formations « à la carte » sur les sources et la recherche d'information.

Dans la pratique, il est difficile de recenser avec précision le nombre total des relations que la BUTC entretient avec les entreprises. Il ne suffit pas, en effet, de comptabiliser les demandes qui émanent directement de ces utilisateurs externes, car celles-ci peuvent aussi passer par les demandes internes des chercheurs de l'Université qui travaillent en liaison étroite avec l'industrie. Selon le degré de confidentialité de leurs activités (recherche sous contrat, par exemple), ces derniers peuvent ne pas souhaiter expliciter l'usage qu'ils font des informations recueillies. En conséquence, la part des demandes internes induites par les demandes externes des entreprises reste difficile à déterminer.

  1.  (retour)↑  Information tirée d'une étude des relations existant entre les entreprises et la BUTC, réalisée par Sylvie MONY (BUTC) et Alain BERNARD (UTC), dans le cadre d'un projet mené par le Département Technologie et Sciences de l'Homme sous la direction de Liliane VEZIER, pour répondre à une enquête sur les relations BU-entreprises, commandée par la DBMIST.
  2.  (retour)↑  Information tirée d'une étude des relations existant entre les entreprises et la BUTC, réalisée par Sylvie MONY (BUTC) et Alain BERNARD (UTC), dans le cadre d'un projet mené par le Département Technologie et Sciences de l'Homme sous la direction de Liliane VEZIER, pour répondre à une enquête sur les relations BU-entreprises, commandée par la DBMIST.
  3.  (retour)↑  Service d'information documentaire de la BUTC (2 ingénieurs à mi-temps, 1 documentaliste à temps plein et 10 abonnements à des serveurs français et étrangers), Compiègne-Télédoc est l'interface « commerciale » de la bibliothèque pour les utilisateurs externes. Il contribue également à la mise en relations de ces derniers avec les chercheurs de l'Université.
  4.  (retour)↑  AFNOR : Association française de normalisation INPI : Institut national de la propriété industrielle INSEE : Institut national de la statistique et des études économiques