entête
entête

Direction générale des enseignements supérieurs et de la recherche

DBMIST

Micro-informatique et documentation

sous la dir. de Roland Bertrand
Paris : la Documentation française, 1988. - 190 p. ; 24 cm. - (Documentation et information scientifique et technique)
ISBN 2-11-001898-4 : 95 F.

par Isabelle Boudet

Une nouvelle collection est née de la collaboration entre la DBMIST et la Documentation française : « Documentation et IST». Le premier titre, Micro-informatique et documentation, constitue une riche synthèse des apports de la micro-informatique aux différentes fonctions documentaires. Comment la micro-informatique peut-elle servir à gérer une bibliothèque, produire une banque de données, communiquer des informations ? Stockage, traitement. repérage et diffusion : à toutes les étapes de la chaîne documentaire, le micro-ordinateur commence à faire partie du décor. Cet ouvrage offre les repères pour aborder les techniques, mais aussi réfléchir à l'organisation de la documentation telle qu'elle est rendue possible par le développement de la micro-informatique.

Les diverses contributions dressent un panorama complet de l'état de l'art. L'exposé de Philippe Martin, clair et précis, permet de fixer rapidement les notions techniques de base. Les applications majeures, recherche documentaire et gestion de bibliothèque, sont analysées longuement. Le tour est fait des logiciels existant sur le marché. Comment choisir ? Jean-Claude Le Moal indique les critères à prendre en compte pour évaluer les logiciels de recherche documentaire. Nicole Bellier et Béatrice Estéoule insistent sur l'importance de l'étude préalable des besoins et des fonctions à informatiser dans une bibliothèque pour effectuer un choix.

L'emploi des mémoires optiques est évoqué par Bernard Marx et Serge Cacaly. Le micro-ordinateur, qui pilote vidéodisques, CD-ROM ou disques optiques numériques, permet d'utiliser leur énorme capacité de stockage et d'accéder à des données multimédia. Dans un domaine qui évolue très vite, on appréciera cette mise au point des ressources effectivement disponibles en matière de logiciel de pilotage de vidéodisque et de CD-ROM. Moins directement documentaires, les applications bureautiques n'en sont pas moins utiles : traitement de texte et PAO (publication assistée par ordinateur) sont désormais des outils quotidiens.

Des expériences sur le terrain (Sidéral en centres de documentation et d'information ou Micro-Questel à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg) à la vision stimulante qu'offre Norbert Paquel du centre de documentation de demain, on mesure les difficultés à vaincre. Si l'ouvrage s'achève sur cette note prospective, il s'agit avant tout d'un guide pratique de la micro-informatique, ici et maintenant, qui va rendre bien des services.