entête
entête

Marie-France Such

Dominique Pérol

Initiation à la bibliographie scientifique

Paris : Promodis, Ed. du Cercle de la librairie, 1987. - 303 p. ; 24 cm Index. - ISBN 2-903181-59-4

par Michel Béthery

La première édition de cet ouvrage, publiée par trois conservateurs de la bibliothèque du centre d'Orsay, est parue fin 1983 dans une collection spécialisée à diffusion limitée : les Cahiers de l'Université Paris-Sud. La nouvelle édition, due à deux des auteurs de l'équipe initiale, devrait bénéficier d'une diffusion beaucoup large et amplement méritée auprès du public visé : étudiants en sciences et principalement « thésards ».

Le niveau des documents cités est donc celui de l'enseignement supérieur ou de la recherche. Les disciplines couvertes sont : généralités scientifiques, mathématiques, physique, chimie et biochimie, sciences de la vie, sciences de la terre, sciences de l'ingénieur et informatique. L'ouvrage comprend quatre parties et plusieurs annexes. La première partie est une liste d'ouvrages de référence : dictionnaires, encyclopédies, tables numériques, nomenclatures, classés par discipline ; ceci permet certaines études comparatives, en particulier en chimie, traitée plus en profondeur que les autres domaines pour lesquels les appréciations sont parfois un peu neutres et ne mettent pas toujours en valeur les qualités ou les défauts des ouvrages. D'autre part, il n'est fait aucune distinction entre les ouvrages épuisés et les autres. Les lacunes sont peu nombreuses, mais regrettons l'absence du Cours de physique de Berkeley et d'un recueil de biographies scientifiques : Asimov's biographical encyclopedia of science and technology. L'informatique, avec la masse des parutions récentes, est inévitablement moins à jour que les autres disciplines.

La seconde partie traite des documents primaires, périodiques et littérature grise. Pour les périodiques, quelques titres de vulgarisation sont signalés (La Recherche, Pour la science) et les périodiques spécialisés sont sélectionnés d'après leur fréquence de citation, ce qui assure une rentabilité maximale. Le chapitre sur la littérature grise est excellent, précis et complet, incluant les thèses, rapports internes, comptes rendus de congrès et brevets.

Avec la troisième partie, les documents secondaires, on arrive à l'essentiel de l'ouvrage : bibliographies scientifiques générales, puis bibliographies spécialisées par larges disciplines. Les présentations sont claires et détaillées, avec fac-similé des notices. Beaucoup d'informations, également, sur les fichiers informatisés, les bases de données et l'interrogation en ligne. Cette partie remarquable, non seulement donne les sources bibliographiques, mais aussi, en familiarisant l'étudiant avec les bases de données, peut lui servir à mieux préparer une interrogation auprès d'un service spécialisé.

La dernière partie est composée de très utiles conseils pratiques pour l'organisation d'une documentation personnelle et pour l'obtention de documents auprès des bibliothèques spécialisées ou universitaires. En annexe, un glossaire des termes bibliothéconomiques employés, une liste des adresses des organismes cités et un index complètent la masse d'informations fournie par cet ouvrage hautement recommandable pour étudiants, universitaires, chercheurs, ingénieurs et documentalistes spécialisés dans les matières scientifiques et techniques.