entête
entête

IDT 87, l'espace européen de l'information

textes des communications du 7e congrès sur l'information et la documentation. Strasbourg, 12-14 mai 1987

publiés par l'ADBS (Association française des documentalistes et des bibliothécaires spécialisés) et l'ANRT (Association nationale de la recherche technique)
Paris : ADBS : ANRT, 1987. - 317 p. ; 24 cm.

par Abel Guggenheim

Les cordonniers ne sont pas toujours les plus mal chaussés. Examinez par exemple les actes du Congrès IDT 87 (Strasbourg, 12-14 mai 1987) : au début. une table des matières détaillée, avec des renvois exacts aux pages concernées ; à la fin, un index des auteurs également correct. C'est sans doute le moins que l'on pouvait attendre d'un congrès de spécialistes de l'information, mais c'est bien agréable tout de même.

Le thème général du congrès, en cette année du trentième anniversaire du Traité de Rome, était « l'espace européen de l'information », et deux séries de sessions se déroulaient en parallèle. Les unes, de caractère général, étaient destinées à analyser l'espace européen de l'information, son organisation en réseaux structurés et l'évolution de ses caractéristiques économiques, géographiques et professionnelles.

Les autres, de caractère plus technique, permettaient de faire le point sur le vidéodisque et l'image interactive, sur le CD-ROM et les supports optiques, sur les systèmes experts et l'intelligence artificielle, sur les réseaux de transmission.

La septième édition du congrès organisé tous les deux ans par l'ADBS et l'ANRT aura été, comme à l'habitude, le rendez-vous de la plupart des professionnels de la documentation et de l'information et aura donné lieu à d'intéressantes communications que l'on retrouvera avec profit dans les actes déjà mentionnés. Une certaine insatisfaction était cependant perceptible auprès de nombreux congressistes, due peut-être au caractère un peu restrictif du thème de l'Europe : certains exposés d'actualité, qui rentraient difficilement dans ce cadre, attendront sans doute 1989 ; à l'inverse, plusieurs conférenciers ont visiblement choisi d'intégrer une dimension européenne un peu artificielle à un sujet en réalité parfaitement hexagonal (ou, à l'inverse, mondial, comme l'exposé de Nathalie Dusoulier sur le système d'information des Nations Unies).

Dans notre domaine comme dans de nombreux autres, la référence à l'ouverture en 1992 du marché unique européen est devenue une pratique incantatoire quasiment obligatoire, même s'il est vrai que ce marché de 320 millions de consommateurs représente, autant qualitativement que quantitativement, un enjeu considérable.