entête
entête

Luigi Balsamo

Produzione e circolazione libraria in Emilia

XV-XVIII sec. : studie e ricerche.

Parma : Casanova editore, 1983. -192 p.; 21 cm.
L. 16 500.

par Albert Labarre

Ce titre ne recouvre pas une histoire discursive de la production et du commerce du livre en Emilie, importante province du nord de l'Italie. Il s'agit d'un regroupement, effectué pour la commodité des chercheurs, de sept articles que L. Balsamo a composés au cours de la dernière décennie, sans d'ailleurs que soient indiqués où et quand ils ont été publiés.

Le premier concerne les aspects économiques de l'imprimerie au, XVe siècle. L'auteur cherche à savoir pourquoi les imprimeurs se sont installés dans telle ville, ou n'ont fait qu'y passer, comment étaient gérées et comment étaient financées leurs entreprises. Pour cela, il passe en revue les cas de Ferrare, de Bologne, de Parme, de Reggio d'Emilie et de Modène. Vient ensuite une étude de la circulation des livres autour de la cour de Ferrare du temps de Leonello et Borso d'Este, qui ont régné respectivement de 1441 à 1450 et de 1450 à 1471, complétée par des recherches sur la situation de l'imprimerie et de l'édition sous leur successeur, Hercule I. L'article suivant aborde un point plus limité : l'imprimerie a-t-elle été introduite à Modène en 1475 par Giovanni Vurster, selon ce qui est communément admis, ou bien une analyse attentive des documents d'archives ne permettrait-elle pas de la faire remonter à 1473 ? L. Balsamo s'intéresse ensuite aux rapports d'Alde Manuce avec Alberto Pio, prince de Carpi, et tente de situer le mécénat de celui-ci dans ses limites, car il n'a jamais pu installer Alde à Carpi, comme cela semble avoir été envisagé. L'étude de la situation administrative et économique de l'imprimerie à Guastalla au XVIIe siècle a l'intérêt de montrer ce qu'elle était dans un centre assez secondaire, équidistant de centres plus importants comme Mantoue, Parme et Reggio d'Emilie. Originaire de Dantzig, Giovanni Benjamino Kross fut libraire à Modène avant de s'installer aussi comme imprimeur à Guastella en 1678-1770; l'analyse d'un catalogue (1768) des livres dont il proposait la vente montre éloquemment les limites d'une culture provinciale. Le dernier article traite de l'édition et des bibliothèques dans les états des Este au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, époque où les Lumières se répandaient en Europe. L'édition à Modène reflétait peu ce courant contemporain et demeurait modeste; celle de Reggio d'Emilie l'était encore plus. Mais l'auteur s'étend surtout sur la Bibliothèque ducale de Modène, devenue publique en 1750, et sur son développement sous la direction des jésuites Francesco Antonio Zaccaria et Girolamo Tiraboschi, encore connus par leur œuvre bio-bibliographique.

Outre l'intérêt propre que chacune présente, on ressent dans toutes ces études la volonté de l'auteur de situer l'imprimerie et l'édition dans leurs contextes politique, économique et social.