entête
entête

Bénédictins du Bouveret

Colophons de manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle

T. VI : lieux, anonymes : 18952-23774

Fribourg : Ed. universitaires, 1982. - 541 p. ; 31 cm. - (Spicilegii Friburgensis subsidia ; 7.)
ISBN 2-8271-0238-2.

par Pierre Gasnault

Le tome VI de cette publication dont nous avons régulièrement rendu compte dans le Bulletin des bibliothèques de France depuis le tome 1, paru en 1965 1, est consacré aux colophons qui ne comportent pas de nom de personne, que ce soit celui du copiste, ou celui du destinataire du manuscrit. Les colophons qui y sont publiés sont répartis en deux séries. Ceux qui comportent un nom de lieu (nos 18952-19935) sont classés dans l'ordre alphabétique de ces noms, le plus souvent exprimés en latin. Ceux qui sont entièrement anonymes (nOS 19936-23774) sont classés dans l'ordre alphabétique du premier mot significatif du texte.

Cette seconde série, qui comporte également quelques mentions initiales telle que ne scribam vanum, duco, pia Virgo, manum (n° 22603), est fort intéressante. Bien que beaucoup de ces formules soient stéréotypées, elles sont très révélatrices de la mentalité des copistes médiévaux. Ceux-ci expriment leur soulagement d'avoir fini leur travail long et fastidieux en rendant grâces à Dieu, à la Vierge, aux saints ; ils réclament leur récompense, spirituelle ou matérielle, ils sollicitent l'indulgence de leurs futurs lecteurs pour les fautes de copie éventuellement commises et leur demandent des prières. Ils fournissent parfois aussi des précisions sur les conditions et les circonstances de leur travail. C'est donc tout un aspect de la vie médiévale que nous permettent d'appréhender ces textes courts et souvent négligés. Ils seront encore plus facilement utilisables grâce aux tables pour lesquelles 50 000 fiches sont déjà rédigées et dont les éditeurs espèrent la parution dans un délai raisonnable.

  1.  (retour)↑  Voir : Bull. Bibl. France, septembre-octobre 1965, n° 1882.