entête
entête

Joseph H. Schwarcz

Ways of the illustrator

visual communication in children's literature

Chicago, IL. : American library association, 1982. - x-202 p. : ill. ; 26 cm.
Bibliogr. p. 197-199. Index p. 201-202. - ISBN 0-8389-0356-8 :$22.50

par Louis Baize

Depuis le séminaire que Denise Escarpit organisa à Bordeaux sur le thème de l'image dans le livre pour enfants, il semble que les études sur ce sujet soient des plus rares en langue française. Des États-Unis nous arrive une étude fouillée sur le rôle et l'importance de l'illustrateur dans la littérature enfantine. Même si, dans les catalogues de bibliothèques, les fiches principales des livres sont classées au nom des auteurs du texte, on ne saurait négliger le rôle de l'illustrateur : c'est d'ailleurs d'abord par l'image que l'enfant qui commence à lire appréhende une histoire, c'est l'image qui lui donne envie de lire ou de se faire lire une histoire ; elle explicite et prolonge ce que dit le texte.

Aucun élément de l'illustration n'a été négligé : place de l'illustration sur la page et par rapport au texte, rapport de la typographie et de l'image... La première des deux parties de l'ouvrage analyse le travail d'illustrateurs connus aux États-Unis et se termine par quelques pages consacrées aux histoires où les personnages sont figurés par des poupées ou des marionnettes.

Dans la seconde partie, l'auteur s'attache à des thèmes propres à la littérature universelle (le chapitre 10 est centré sur le thème de Cendrillon ; le chapitre 12 sur la légende du prophète Jonas avalé par un monstre marin pour avoir désobéi à Dieu), ce qui permet d'intéressantes comparaisons entre les illustrations. Le rôle et la place des sons et des onomatopées « dans » l'image sont aussi traités (chapitre 7, première partie), mais le plus important est peut-être la mise en rapport de l'expérience de l'enfant dans sa vie quotidienne avec ce que montrent et suggèrent les illustrations des livres qu'on lui propose. D'où l'importance du chapitre 14 (et dernier) traitant de l'expérience esthétique de l'enfant à travers le livre.

Chaque chapitre se termine par la liste des oeuvres citées. Index des illustrations (p. VII-X) et des illustrateurs (p. 201-202). La bibliographie (84 références, dont 3 en français) cite Apollinaire, D. Escarpit aussi bien que Bettelheim, Kandinski, Mac-Luhan et A. Moles.