entête
entête

Russika und Sowjetika unter den deutschsprachigen Hochschulschriften

1973-1975, mit Nachträgen für 1963 bis 1972 : Bibliographisches Verzeichnis

zusammengestellt u. hrsg.v. Peter Bruhn. -Berlin : Osteuropa-Instituts an der Freien Universität ; Wiesbaden : Harrassowitz, 1981. - 437 p. ; 24 cm. - (Bibliographische Mitteilungen des Osteuropa-Instituts an der Freien Universität Berlin, ISSN 0721-5711 ; 21.)
Index p. 421-437. - ISBN 3-447-02222-1.

par Madeleine Laforêt

Nous sommes en présence d'une nouvelle tranche chronologique de cette bibliographie courante de thèses de langue allemande, couvrant le domaine russe et soviétique en sciences humaines 1. C'est aussi un complément au volume précédent puisqu'elle recense des thèses parues de 1963 à 1972. Bien que ce répertoire ne prétende pas à l'exhaustivité, il dénombre cependant 568 titres dont 144 pour les années 1963-1972, 120 pour 1973 et 304 pour 1974-75.

L'originalité de ce volume réside dans sa présentation et sa forme qui répondent directement aux suggestions de ses utilisateurs, les enseignants et les chercheurs. En effet, ceux-ci souhaitaient connaître rapidement l'objet et le lieu de soutenance de la thèse (Université, chaire d'enseignement ou école supérieure) et son contenu. Pour ce faire, la première partie de l'ouvrage présente les titres des thèses répartis en 18 sections méthodiques, suivis d'un numéro de classement qui renvoie à la deuxième partie : celle-ci est le véritable catalogue des thèses, classées dans l'ordre alphabétique des universités germanophones (RFA, RDA, Autriche, Suisse et aussi Utrecht, Copenhague et Rome (Université papale Gregoriana)). Chaque notice de thèse est suivie de renseignements pratiques très utiles : la source bibliographique en abrégé (par exemple : Deutsche Nationalbibliographie Reihe C ou Jahresverzeichnis der Hochschulschriften ou Jahresverzeichnis der schweizerischen Hochschulschriften etc.), si la thèse est dactylographiée ou reprographiée, si elle se trouve dans le commerce, si elle est disponible pour le prêt ou non. Le sigle de la bibliothèque possédant la thèse et la cote sont mentionnés. Ces précisions facilitent les demandes de prêt et diminuent en particulier les difficultés à se procurer les thèses des écoles supérieures. Enfin pour que le chercheur se fasse une idée générale sur le contenu de la thèse, les titres de tous les chapitres sont énumérés. Une table unique des noms d'auteurs et des personnes mentionnées dans les titres des thèses complète ce catalogue.

Cette bibliographie soigneusement élaborée, claire et pratique reste un ouvrage indispensable aux slavisants.

  1.  (retour)↑  Pour les années antérieures voir : G. Hanusch. Osteuropa-Dissertationen 1945-1960. In : Jahrbücher f. Geschichte Europas. Pour 1961-73 voir le T. Il de : « Bibliographische Mitteilungen des Osteuropa-Instituts an der Freien Universität Berlin ».