entête
entête

Marie-Claire Germanaud

La Bibliothèque publique en milieu rural et dans les petites agglomérations

conseils pratiques

Cercle de la librairie, 1982. - 92 p. ; 24 cm. - (Collection Bibliothèques.)
ISBN 2-7654-0297-3

par Yannick Valin

Ce manuel pratique à l'usage des bibliothécaires néophytes (animateurs recrutés par les municipalités responsables du secteur culturel, responsables d'associations, employés municipaux chargés de la bibliothèque, amateurs de bonne volonté) et des élus qui souhaitent mettre en place une bibliothèque municipale est né d'une expérience sur le terrain, l'auteur dirigeant une BCP [Bibliothèque centrale de prêt]. Il fait heureusement le tour des problèmes en 90 pages, ce qui constitue en soi une performance.

Aucune théorisation, pas de discours, des faits avérés, des explications concrètes. On ne peut qu'approuver cette démarche pragmatique, celle d'un professionnel accroché à la réalité quotidienne. Livre de recettes, mais dans un sens dynamique, c'est-à-dire mode d'emploi fonctionnel, détaillant chaque opération et en explicitant la finalité. Le débutant en charge d'une bibliothèque est pris par la main. Chapitre après chapitre, il s'initie aux éléments primordiaux du métier. Clarté du style, précision des exposés, tout dans ce manuel rassure le lecteur qui trouvera dans ces pages limpides le courage de persévérer et la volonté d'approfondir ses connaissances au-delà des conseils techniques élémentaires, et néanmoins suffisants à la gestion d'une petite bibliothèque. Ainsi traitant des catalogues, la brochure se limite sciemment au catalogue auteurs « minimum indispensable » mais indique l'existence et la nature d'autres catalogues, également souhaitables. La démarche, volontairement pédagogique, témoigne d'une connaissance psychologique de l'amateur soudain confronté aux exigences d'une technique dont il ne soupçonnait pas l'existence, et moins encore la redoutable complexité. Ceux qui pratiquent les amateurs promus bibliothécaires, parfois contre leur gré, savent bien le danger sous-jacent. A moins d'être saisi de vertige - véritable fascination paralysante - face à des normes, des contraintes regardées comme sacrées, parce qu'indéchiffrables, ceux-ci sont facilement enclins à imaginer leurs propres systèmes de catalogage, de classement, de gestion. Ils croient s'y mieux retrouver, et dans un premier temps, celui d'un fonds modeste, cette démarche périlleuse, semble viable, les difficultés surgissant plus tard, parfois trop tard, la remise en ordre supposant une charge de travail hors de proportion avec les moyens disponibles, en général modestes.

Ce manuel est là pour éviter au débutant de se lancer à l'aventure. Assez clair pour que chacun y apprenne le minimum essentiel, assez net pour que personne ne se fasse d'illusion sur l'avenir d'une bibliothèque qui négligerait le respect de certaines règles, il ne laisse aucune place au hasard.

Il prétend également aider les élus municipaux désireux de promouvoir la création d'une bibliothèque publique. Ils y trouveront les efforts à fournir, mais aussi les conséquences positives de l'implantation d'une bibliothèque municipale. Il leur indique les incidences budgétaires - souci logiquement primordial - mais aussi, et entre autres, les différents statuts possibles. Là encore, les arguments collent à la réalité, et on ne peut que s'en féliciter.

Bien sûr 90 pages imposent une schématisation parfois brutale, mais nous y voyons un avantage. Les élus exigent de voir vite, et précisément. Quant aux responsables de bibliothèques dépourvus de formation initiale, cette brièveté les stimulera sans pour autant masquer les limites du projet. Les qualités foncières du texte nous autorisent une légère critique, concernant la présentation. Ce manuel vise à convaincre autant qu'à apprendre. Alors pourquoi cette maquette de couverture digne d'un livre de classe d'après guerre, et ces photographies mal définies, grises, vieillottes. Il est à craindre que l'impact auprès des élus en souffre. La présentation extérieure, l'iconographie exercent une attraction spécifique, et jouent comme éléments publicitaires. Ce qui n'a que peu de conséquence pour un manuel en a davantage pour un livre de propagande.

Le public concerné est évidemment très large, tant il reste à faire en matière de lecture publique rurale. Parmi les professionnels, seront surtout intéressés les bibliothécaires de BCP qui s'y appuieront dans leur tâche d'incitation à la mise en place de bibliothèques, et qu'il relaiera dans leur rôle de conseillers techniques auprès des animateurs laissés seuls et trop souvent désemparés, faute d'une aide technique qu'il n'est pas toujours facile de leur apporter. Ce manuel qui devrait connaître une diffusion appréciable, constitue un précieux outil de formation continue et on peut espérer qu'une prochaine édition adoptera une présentation agréable à l'œil plus apte à séduire les élus locaux.