entête
entête

Italie. Istituto centrale per il catalogo unico delle biblioteche italiane e per le informazioni bibliografiche. Roma

Regole italiane di catalogazione per autori

Ministero per i beni culturali e ambientali ; [a cura di Diego Maltese]. - Roma :
Istituto centrale per il CUBI, 1982. - XXIX-260
p. ; 25 cm.

par Danièle Valin

Les premières règles italiennes de catalogage d'auteurs, établies par décret ministériel du 11 juin 1921, furent modifiées par un nouveau décret le 11 février 1956. A la suite de la Conférence de Paris de 1961, le ministère de l'Instruction publique forma une Commission chargée de préparer une nouvelle édition des normes de catalogage, présidée par Francesco Barberi. Les travaux, terminés en 1975, établirent les nouvelles normes rédigées par Diego Maltese dans ce volume.

Le concept d'auteur reste conforme aux règles de 1956 et tel qu'il fut approuvé à la Conférence de Paris. La définition de la collectivité, absente des normes antérieures, apparaît. Et, en ce qui concerne la forme de la vedette de collectivité, une des plus importantes nouveautés consiste à faire précéder du nom de leur autorité territoriale de tutelle les noms des organismes administratifs, législatifs et judiciaires. Nouveauté qui répond à un souci plus général de rationalisation dans la succession des différents éléments de la vedette, facilitant ainsi le classement. Les publications en série sont également normalisées dans le choix et la forme de leurs vedettes.

Les normes de description catalographique sont beaucoup plus détaillées que celles du code précédent, avec une attention particulière aux notes. Sources d'informations complémentaires, les notes peuvent être plus abondantes.

Les règles de classement, largement développées, présentent de nombreuses innovations, comme la suppression de la prise en compte des signes diacritiques.

En appendice sont fournies les normes concernant l'usage des majuscules et des minuscules, la ponctuation, les nombres, suivies des tables de translittération, de la liste des abréviations des termes les plus fréquents, d'un glossaire des définitions de la terminologie catalographique et enfin d'un index analytique très détaillé.