entête
entête

Gottfried Rost

Die Vielen Bücher ! Haben Sie die alle gelesen ?

Buch und Bibliothekar im Spiegel der Literatur betrachtet..

Leipzig : Deutsche Bücherei, 1981. - 63 p. ; 25 cm. - (Neujahrsgabe der Deutschen Bücherei, ISSN 0457-3897.)
Bibliogr. p. 57-63

par Jacques Betz

Au début de chaque année, la « Deutsche Bücherei » de Leipzig salue à sa manière chercheurs et curieux. Elle leur propose, en effet, en témoignage de reconnaissance pour leurs encouragements et l'intérêt qu'ils lui portent, une publication axée sur le livre.

Ainsi le millésime 1982 de ce cadeau de nouvel an a été marqué par une plaquette de soixante-trois pages, due à Gottfried Rost, qui se livre à une véritable osmose entre livre et bibliothécaire.

A lire le titre, aussi curieux qu'inattendu, « Que de livres ! Les avez-vous tous lus ? » on peut se demander si l'auteur pense aux nombreux ouvrages qui constituent généralement une bibliothèque confiée à la garde du bibliothécaire ou à ses lecteurs rendus admiratifs devant les innombrables écrits de plus de 80 hommes de lettres, qu'il a été amené à lire pour réunir sa documentation et étoffer son texte.

Faisant fi des artisans qui œuvrent dans l'art graphique, sans recourir à des études sociologiques ou à des textes officiels, sans rechercher systématiquement et exclusivement éloge ou blâme du livre et de ceux qui le servent, mais sans les écarter non plus, l'auteur prend soin de cerner le livre et le bibliothécaire par leur présence informelle dans un certain nombre d'œuvres tirées de ce domaine de prospection que peuvent constituer les Belles lettres.

Pour sa part, et dans son introduction, le directeur de la « Deutsche Bücherei », Helmut Rötzsch, explique, à sa manière, l'intention de l'auteur : il imagine le visiteur d'une bibliothèque s'inquiétant de la présence, dans les fichiers, d'une fiche concernant une de ses œuvres. L'affirmative contribue aussitôt à donner un prestige collectif à cette bibliothèque et au métier de bibliothécaire. Rötzsch rassure ce dernier, car il n'aura pas à rester sur sa faim, en découvrant dans ces pages une profession érigée au rang d'une expression artistique à l'égal d'autres professions décrites ou évoquées dans des œuvres littéraires.

Ainsi Gottfried Rost présente le fruit de ses recherches en dix-huit textes portant chacun un titre. Au fil de ces pages vivantes et attrayantes, où les anecdotes le disputent aux récits, où les souvenirs alternent avec des témoignages, il a glané remarques et réflexions, réunissant aphorismes et adages, ne négligeant ni descriptions, ni portraits, pour donner l'essentiel de ce qu'il a pu trouver dans ces différents écrits sur le livre et l'art d'être bibliothécaire.

Le lecteur peut frayer avec des auteurs très différents, connaître sur ce sujet les opinions de Cicéron, de Pline l'Ancien, de Pétrarque, ou, plus près de nous, de Bernard de Clairvaux, de Montaigne ou de Schiller ; il y trouvera également les impressions de Charles Nodier, Gustave Flaubert ou Engels, à moins de tomber sur Brecht, Stefan Zweig, Hermann Hesse, Rainer-Maria Rilke ou Henry de Montherlant, pour n'en citer que quelques-uns.. Somme toute, ces pages forment une agréable invitation pour une promenade dans le monde du livre et du bibliothécaire, qui ne pense qu'à le servir.