entête
entête

Johann Stephan Pütter

Des Büchernachdruck nach ächten Grundsätzen des Rechts

Göttingen, 1774

München : Kraus international publications, 1981. - [18]-206 p. ; 18 cm. - (Quellen zur Geschichte des Buchwesens.)
ISBN 3-601-00040-7 : 67 FS

par Albert Labarre

La réimpression anastatique d'ouvrages épuisés, qui peut être néfaste dans le cas où elle entrave la publication d'éditions revues et augmentées, est bénéfique lorsqu'elle remet à la disposition de la recherche des documents anciens, particulièrement quand elle s'organise en un programme cohérent.

C'est le cas des trois volumes présentés ici, pas seulement pour leur intérêt propre, mais surtout comme témoins d'un ensemble. En effet, ils appartiennent à une collection de « Sources allemandes pour l'histoire du livre », dirigée par R. Wittmann. Elle reproduit quarante-quatre ouvrages ou brochures du XVIIe et surtout du XVIIIe siècle, publiés en Allemagne et en Autriche, l'ensemble étant relié en seize volumes et divisé en onze séries. La première, indiquée ci-dessus, présente en quatre ouvrages une peinture typique de la vie littéraire à l'époque baroque. Schupp et Henning mènent une polémique avec les contrefacteurs, les critiques, les imprimeurs et les éditeurs. Fritsch et Beier ont écrit des œuvres caractéristiques de bibliographie baroque. Fritsch traite aussi de questions de censure et de la pratique du métier d'imprimeur et de libraire. Quant à Beier, professeur à Jena, il fournit des détails intéressants sur le commerce du livre, la situation de l'écrivain et le goût du public.

La seconde série rassemble des satires sur le métier d'écrivain au XVIIIe siècle. La troisième concerne la décadence de la librairie et un premier plan de réforme dans les années 1730. Les deux séries suivantes intéressent le marché du livre, en Allemagne au milieu du XVIIIe siècle et dans la monarchie des Habsbourg. La sixième rassemble quatre ouvrages sur la censure, dont deux indiqués ci-dessus, celui de von Geissau qui donne une liste de brochures et pamphlets parus depuis l'abolition temporaire de la censure, avec leur prix de vente, et celui de Petzel qui répertorie les livres interdits par la censure impériale de 1783 à 1794 ; les livres français, souvent publiés sous fausse adresse, y abondent. La septième série concerne la contrefaçon et la propriété intellectuelle ; on y trouve l'ouvrage de Pütter sur la contrefaçon d'après les véritables principes du droit. Les séries suivantes regroupent des brochures sur la contrefaçon, sur les projets de réforme des métiers du livre dans les années 1792-1803, sur la lecture, enfin sur la bibliothéconomie à la fin du XVIIIe siècle.

Cet important ensemble documentaire est complété par la reproduction de deux périodiques bibliographiques de la fin du XVIIIe siècle. Les volumes, agréablement présentés, ne comportent aucun commentaire et ne donnent que la reproduction des textes, indiquant seulement quels sont les exemplaires qui ont été reproduits.