entête
entête

Informationsmarketing und Benutzerforschung

aktuelle Probleme in Bibliotheken, Dokumentations-u. Informationseinrichtungen

hrsg. von Hagen Stegemann und Robert Funk. - Berlin : Berlin Verlag, 1980. - 181 p. - (Veröffentlichungen des Instituts für Bibliothekarausbildung der Freien Universität Berlin ; 27.) ISBN 3-87061-153-7

par Gérard Littler

Le volume 27 des publications de l'Institut de bibliothéconomie de l'Université libre de Berlin regroupe les contributions de deux journées d'étude des documentalistes allemands : l'une, tenue en 1975, a traité du marketing des services d'information, l'autre a traité en 1977 des méthodes d'études empiriques des besoins des utilisateurs. Ces contributions ont été mises à jour par leurs auteurs afin de constituer un recueil de textes pour l'étude de ces deux questions étroitement liées qui occupent une place croissante dans le monde de la documentation.

On chercherait en vain dans les exposés des recettes pratiques ou même la description d'expériences réalisées ou en cours. Les interventions se situent à un niveau théorique. Elles cherchent à définir la spécificité de l'étude de marché appliquée à la documentation et les problèmes que pose l'appel à une technique qui postule de partir des besoins des utilisateurs pour définir le produit documentaire. La deuxième partie caractérise notamment les étapes par lesquelles est passée l'étude des besoins des utilisateurs : d'abord étude globale des besoins de l'information scientifique et technique (IST), puis analyse plus fine de groupes spécifiques d'usagers et de systèmes documentaires particuliers, enfin étude à finalité économique marquée dans les toutes récentes années. La participation à ces journées d'étude de professionnels du marketing enrichit et stimule fortement la réflexion sur ces problèmes, dont l'importance est maintenant bien reconnue en documentation et que les bibliothèques commencent aussi à prendre en compte, tant il est vrai que la définition du marketing comme une technique de survie de l'entreprise, qui a été donnée par un économiste tchèque et reprise par l'un des participants, ne peut laisser indifférent aucun responsable.