entête
entête

Andrew D. McGettrick

The Definition of programming languages

Cambridge : University press, 1980. - XII-268 p. ; 23 cm. -(Cambridge computer science texts ; 11.) Bibliogr. p. 255-260. Index p. 261-268. - ISBN 0-521-29585-8.

par Jean-Claude Gardin

Ni l'auteur de ce bref signalement, ni la revue où ce dernier paraît ne me semble bien choisis : le livre en question porte en effet sur un sujet qui m'est aussi étranger qu'à la plupart des lecteurs du Bulletin, à savoir l'étude comparée des méthodes suivies pour définir les langages de programmation les plus connus, FORTRAN, ALGOL 60 et 68, LISP, COBOL, BASIC, PL/1, PASCAL. L'auteur prend soin de nous avertir à deux reprises, dans la préface et dans l'introduction, que son livre n'est pas destiné à des débutants mais à des informaticiens chevronnés ; il suffit de feuilleter le livre pour s'en convaincre immédiatement. N'étant pas même un informaticien débutant, je ne puis que signaler l'ouvrage, comme il m'a été demandé, en ajoutant seulement que les trois ou quatre informaticiens auxquels je l'ai communiqué ont prononcé les mêmes termes à son sujet : original (en ce sens que peu de livres ont été consacrés à ces problèmes de définition considérés dans leur généralité), utile, riche en suggestions personnelles, et d'une grande clarté.