entête
entête

Peter Schmidt

Unbekannter Jakob-Krause-Einband zum Chronicon Carionis in Freiberg

Freiberg : Bergakademie, 1981. - 39 p. ; 21 cm. - (Veröffentlichungen des wissenschaftlichen Informationszentrums ; 88.)

par Jacques Betz

Ayant découvert dans le fonds scientifique ancien de la Bibliothèque de la Bergakademie, à Freiberg, au sud-ouest de Dresde, en Allemagne orientale, un exemplaire du Chronicon Carionis, paru en 1577 chez Johannes Crasus, à Wittenberg et habillé d'une somptueuse reliure d'un relieur jusqu'alors inconnu, Peter Schmidt s'est livré à une étude serrée, à une description détaillée, à des recherches approfondies, à des rapprochements fructueux concernant la reliure de cet ouvrage, pour l'attribuer, en définitive, à Jakob Krause, célèbre relieur de l'époque.

A cette fin, l'auteur aborde, en les précisant, les points suivants : provenance et cote, titre et lieu d'impression, indications se laissant déduire du livre lui-même, les dimensions de l'ouvrage, matière et forme de la reliure, technique de la décoration et signes particuliers lui donnant sa valeur et son intérêt, et enfin sa parure dans son ensemble. Indépendamment de son bel et intéressant aspect extérieur, l'auteur étudie le filigrane, les deux portraits de Melanchthon, les notes manuscrites figurant sur la page de titre, établit les rapports existant entre les armes de Georges Cracov, sur le plat supérieur, celles de Christine Dorothée Cracov-Funcke, figurant sur le plat inférieur, et le château Schönfeld, près de Dresde. L'exemplaire de cette œuvre alors largement répandue dans le monde protestant et utilisée par Melanchthon pour ses cours à l'université de Wittenberg, provient, comme l'établit Peter Schmidt, de la bibliothèque privée de Georgius Cracovius.

Ce cahier 88 des « Verôffentlichungen des Wissenschaftlichen Informationszentrums der Bergakademie Freiberg », apporte ainsi, avec des reproductions à l'appui et une bibliographie de près de 80 références, une intéressante contribution à l'histoire de la reliure en Allemagne, à l'appui de la réalisation d'un de ses meilleurs relieurs, Jakob Krause.