entête
entête

Commission internationale d'histoire des mouvements sociaux et des structures sociales. Paris

Les Migrations internationales de la fin du XVIIIe siècle à nos jours

Éd. du Centre national de la recherche scientifique, 1980. -III-706 p. ; 30 cm. ISBN 2-222-02721-7 : 250 F

par Michel Dreyfus

Phénomène très important du monde contemporain, les migrations n'avaient pas encore fait l'objet d'études générales importantes, tout au moins d'un point de vue quantitatif. Comme le montre toute l'histoire du XIXe siècle et plus encore celle du XXe siècle, l'histoire sociale ne peut être étudiée indépendamment de celle des migrations ; ce thème était au cœur des dernières préoccupations de l'historien Georges Haupt, brutalement disparu il y a trois ans.

Cet imposant volume est le fruit d'une large enquête portant sur trente pays et conclue par deux colloques (l'un à Wuppertal en 1974, l'autre en 1975 à l'occasion du 14e congrès international des sciences historiques à San Francisco) ; à cette enquête ont participé 44 auteurs. Le volume est divisé en deux parties ; l'une concernant les pays d'immigration, l'autre les pays d'émigration. Aucune région du monde n'est omise puisque l'on va de la Finlande à l'Afrique orientale en passant par le Pérou sans oublier la Syrie, le Japon et la Belgique. Et bien d'autres pays. L'on peut regretter qu'aucun index - en particulier de lieu - ne vienne aider le lecteur à s'orienter dans cet ensemble de rapports. Quoiqu'il en soit, il s'agit là d'une publication qui, certainement, fera date sur ce phénomène important. L'on ne peut que se féliciter du caractère international de ce volume sur un tel sujet, volume qui s'adresse d'abord à un public déjà cultivé et intéressé par les problèmes du monde contemporain.