entête
entête

Alexander Buchner

Encyclopédie des instruments de musique

Gründ, 1980. -352 p. : ill. ; 24 cm. Bibliogr. p. 346-347. Index p. 348-352. - ISBN 2-7000-1316-6

par Corinne Jolivet

Déterminer l'origine des instruments de musique, suivre les étapes de leur évolution et établir leurs variations morphologiques, tel est le but de cet ouvrage.

Les instruments sont ici considérés comme des objets d'art, en fonction de leur musicalité, mais aussi de leur esthétique. On met l'accent sur les objets rares ou précieux, grâce à des illustrations abondantes et de très bonne qualité : pièces de musées, représentations iconographiques, objets originaux de collection... Chaque objet décrit a sa photographie dans l'ouvrage.

Dans un souci de classification des instruments, on tient compte d'une part du point de vue historique, d'autre part des principes acoustiques. La première partie décrit les instruments, ainsi que leurs fonctions, selon les époques et le contexte historique. Elle est divisée en grandes époques, depuis la préhistoire jusqu'aux instruments des orchestres classiques. Les plus anciens instruments conservés remontent au XVIe siècle. Pour la connaissance des instruments plus anciens, on dispose de sources graphiques ou écrites. On possède une abondante documentation sur l'évolution des instruments classiques, mais l'on sait très peu de chose sur leurs créateurs et les principes de fabrication.

Une deuxième partie est consacrée aux instruments nationaux et populaires. Classée par pays d'origine, elle est assez courte, mais tient compte de tous les instruments folkloriques connus.

Une troisième partie, originale et intéressante, concerne les instruments mécaniques, des carillons du Moyen âge aux « orchestrions » et « pianola » du début du XXe siècle, en passant par les instruments dits « à lame vibrante », à ruban perforé, les boîtes à musique, les orgues de barbarie...

Ces instruments disparaissent avec la naissance des instruments de musique électriques. La dernière partie qui leur est consacrée est traitée de façon rapide. Ce n'est manifestement pas le sujet essentiel de l'ouvrage ; mais l'accent est mis sur les possibilités intéressantes des synthétiseurs et sur l'avenir certain des instruments électroniques liés aux ordinateurs.

Cet ouvrage dense est complété par une table des notations et accords des instruments européens les plus usuels ; par un lexique des termes techniques ; par la liste des principales collections mondiales d'instruments de musique ; par une orientation bibliographique ; enfin par un index des personnes et des noms d'instruments (eux-mêmes imprimés en caractères gras dans le texte).