entête
entête

Die Herzog August Bibliothek in den letzten Hundert Jahren

vier Beiträge zur Vergangenheit und Gegenwart der Wolfenbütteler Bibliothek

hrsg. von Paul Raabe. - Göttingen : Gôttinger Hochschulschriften Verlag, Traugott Bautz, 1980. - 119 p. ; 23 cm. - (Arbeiten zur Geschichte des Buchwesens in Deutschland ; 7.) ISBN 3-88309-005-0

par Jacques Betz

Une des tâches de la « Herzog August Bibliothek » à Wolfenbüttel, consiste à faire l'histoire de sa propre institution. Elle s'érige à présent en un centre international de recherches et d'études pour l'histoire de la culture en Europe.

L'histoire de cette bibliothèque, éditée en 1894 par Otto von Heinemann et de nouveau accessible grâce à un reprint, reste une intéressante contribution. Mais, entre temps, les aspects et centres d'intérêt se sont considérablement transformés au point de nécessiter une nouvelle étude historique. Aussi, durant ces dernières années, quatre contributions à cette histoire en représentent une introduction et font l'objet de la présente publication.

Wolfgang Milde retrace l'histoire de cette bibliothèque ducale au temps du « Wilhelmisme », marqué par le gouvernement de Guillaume II, qui a régné comme empereur allemand et roi de Prusse du 15 juin 1888 au 9 novembre 1918. Puis Georg Ruppelt évoque la période allant de 1920 à 1950. Il revient ensuite à Paul Raabe d'évoquer la figure de l'écrivain et bibliothécaire Erhart Kästner (1904-1974), qui prit en 1950 la direction de la « Herzog August Bibliothek » ; il le fait à la lumière de ses écrits et à travers divers documents. Cette même plume s'emploie à replacer dans un monde plus moderne et même contemporain cette bibliothèque aussi ancienne que la ville qui l'abrite, avec ses ducs et princes, dont les cours appelèrent en qualité de bibliothécaires des érudits, comme Leibniz, Burkhard et Lessing. L'ouvrage, augmenté d'illustrations et d'un plan, s'achève sur la liste des publications de la « Herzog August Bibliothek », ses collections, catalogues et bulletins d'information, et forme le cahier n° 7 des travaux sur l'histoire du livre en Allemagne.