entête
entête

Giovani di Conversino da Ravena

Dragmalogia de eligibile vite genere

ed. and transl. by Helen Lanneau Eaka ; with introd. and notes by Benjamin G. Kohl. - Lewisburg, PA : Bucknel university press ; Cranbury, NJ ; London : Associated university presses, 1980. - 291 p. ; 22 cm. Bibiogr. p. 285-288. Index p. 289-291. - ISBN 0-8387-1897-3

par Albert Labarre

L'humaniste Giovani di Conversino da Ravenna (1343-1408) eut une carrière instable qui le mena comme maître d'école dans plusieurs localités du Nord de l'Italie ; pendant plusieurs années, il fut aussi chancelier à la cour des Carrara de Padoue.

Parmi les écrits divers, son œuvre majeure demeure la Dragmalogia achevée en 1404. Elle se présente sous la forme d'un dialogue entre un Padouan et un Vénitien sur les affaires du temps. Il fait ressortir les mérites de la monarchie par rapport à un gouvernement républicain comme celui de Venise, il traite de la supériorité de l'intellectuel sur le chef politique, il montre comment les vertus peuvent procéder des vices, il s'en prend au commercialisme vénitien, il s'interroge sur la notion de liberté, etc.

Une ample introduction traite de la vie et de l'œuvre de son auteur, analyse l'argumentation de la Dragmalogia, décrit les manuscrits utilisés qui sont essentiellement les manuscrits IX 11 de la Bibliothèque Querini Stampalia à Venise et Latin 6494 de la Bibliothèque nationale de Paris, qui provient de la collection Le Tellier. Le texte latin est édité avec version anglaise en regard. Les notes textuelles sont placées en bas des pages du texte latin ; les notes explicatives, à partir de la version anglaise, sont rejetées à la fin du volume que complètent une bibliographie et un index.