entête
entête

Franck Lewis

A Dictionary of British historical painters

Leigh-on-Sea (England) : F. Lewis, 1979. - 70 p. ; 30 cm. ISBN 0-85317-052-5 : £ 16.50

par Jean-Marie Diligent

Le sujet peut paraître étroit, mais il faut se rappeler que la peinture d'histoire a eu son heure de gloire. A l'époque romantique, seul méritait le nom de peintre celui qui s'adonnait à ce genre (le paysage était considéré comme mineur) et des maîtres tels que Gericault avec le Sacre de Charles X, Ingres avec le Vœu de Louis XIII ont dû se plier à cette mode.

Ici, il s'agit exclusivement de peintres de l'histoire de la Grande-Bretagne, de plus, comme il est indiqué dans l'introduction, on a éliminé les peintres des batailles, qu'elles soient sur terre ou sur mer ; pour les premiers, il faut se reporter au Dictionary of British military painters, pour les seconds, au Dictionary of British marine painters. Si l'on n'a pas pris soin de lire la préface, la chose vous échappe.

Un rapide pointage nous a permis de constater que tous ces peintres figurent dans le Benezit, de plus, les informations y sont plus abondantes. Sauf pour une bibliothèque très spécialisée, l'acquisition de cet ouvrage est superflue.