entête
entête

ISIS, ISIDOR et PHARMADOC

trois fichiers pédagogiques de la Section médecine-pharmacie-odontologie de la Bibliothèque interuniversitaire de Clermont-Ferrand

Origine

Pour répondre de façon permanente aux questions bibliographiques, fort nombreuses et de niveau généralement élémentaire, que se posent la majorité de ses usagers, la Section a créé, en 1970, un fichier de dépouillement d'articles médicaux (ISIS = Index Signalétique pour une information par sujets).

Lorsque les études dentaires ont été réorganisées et ont abouti à la création d'une thèse de doctorat « d'exercice », un fichier semblable a été créé en 1973-1974 pour l'Odontologie (ISIDOR = Index Signalétique pour une Information Dentaire d'Orientation Rapide).

Enfin, pour répondre aux demandes des candidats à l'Internat de Pharmacie, est né, en 1975, le fichier PHARMADOC, dont les objectifs se sont élargis d'année en année.

Objectifs

Constituer, pour chacune de ces disciplines, une bibliographie de niveau général et de langue française de façon à répondre immédiatement aux besoins documentaires de ses lecteurs quotidiens (et « chercheurs »). Également, apporter à ces lecteurs une documentation assimilable qui leur permette d'avancer dans une recherche plus approfondie.

Périodiques dépouillés

Ce sont des périodiques généraux de langue française :

- en médecine : 30 titres (exemple : Concours médical, Revue du praticien, Ouest médical...), auxquels s'ajoutent quelques publications annuelles (Entretiens de Bichat, Actualité rhumatologique...) et les fiches des mises à jour de l'Encyclopédie médico-chirurgicale ;
- en odontologie : une quinzaine de revues d'odontologie de langue française auxquels s'ajoutent des articles intéressant l'odontologie parus dans les périodiques médicaux généraux ;
- en pharmacie : une vingtaine de périodiques de langue française (exemples les plus représentatifs : Actualités pharmaceutiques, Lyon pharmaceutique...), auxquels s'ajoutent quelques publications annuelles (Actualités pharmacologiques, Journées scientifiques de l'Institut Gilkinet...), ainsi que des périodiques scientifiques généraux (La Recherche, Pour la Science) dans lesquels ne sont retenus que les articles de Biologie.

Système d'indexation

Ces fichiers sont du type alphabétique matières. Le système d'indexation utilisé est celui qui permet de réaliser les THESINDEX. Il est fondé essentiellement sur le repérage des mots significatifs figurant dans les titres (rien n'empêchant, évidemment, les indexeurs d'ajouter tous les mots qui leur semblent utiles pour compléter ou suppléer ceux des titres). Les inconvénients de ce système sont tempérés par le fait que le travail d'indexation et d'intercalation reste concentré entre quatre personnes, dont trois sont responsables chacune d'un fichier. De plus, ces mêmes personnes sont chargées, chacune dans sa discipline, de l'orientation bibliographique des lecteurs.

Notices

Elles ne comportent que les mots matières et les références bibliographiques ; auteurs et titres ne sont pas retenus. La moyenne des fiches par article est de deux à trois.

Utilisateurs

- étudiants, dans le cadre des enseignements, à l'occasion d'exposés ou de travaux personnels ;

- candidats aux internats, en complément des fichiers spéciaux de Questions d'Internat ;

- internes et jeunes cliniciens ;

- candidats aux thèses ;

- enseignants pour la préparation de cours ou de conférences d'enseignement post-universitaire ;

- paramédicaux (élèves cadres infirmiers ou sages-femmes, élèves éducateurs spécialisés...)

Avantages

- accessibilité directe des notions (langage naturel) ;

- accessibilité immédiate des documents correspondants ;

- accessibilité intellectuelle de ces documents en raison de leur caractère non spécialisé.

Sélectivité / non-sélectivité du dépouillement

Le choix des revues dépouillées est relativement stable, mais il évolue. La principale tentation qui a dû être déjouée est celle de vouloir trop en faire et de dépouiller certaines revues spécialisées.

Pour les revues dépuillées (sauf exception), aucune sélection des articles n'est faite sur des critères tels que valeur supposée des articles ou intérêt éventuel pour les lecteurs. Ce sont les lecteurs eux-mêmes qui jugent les articles sur pièce. S'ils ont besoin d'une sélection critique, en Médecine, leur attention est attirée en permanence sur la bibliographie sélective figurant dans le Guide pratique des études médicales de J. Héran, bibliographie dont ISIS a accompagné les débuts et qu'il a longtemps contribué à approvisionner.

Temps nécessaire à la réalisation des fichiers

Le système a été conçu de façon à être aussi économe de travail matériel que de travail intellectuel. C'est une condition sine qua non de la survie des fichiers alors que toutes les tâches de la bibliothèque connaissent une croissance démesurée.

Concurrence avec les grandes bibliographies existantes ou avec les systèmes automatisés ?

Aucune concurrence :

- ces fichiers recensent des périodiques dont le plus grand nombre est ignoré de tous les systèmes existants ;

- ils constituent des bibliographies de niveau général alors que tous les systèmes existants sont de nature spécialisée ;

- ils s'adressent à l'étudiant et au débutant alors que tous les systèmes existants s'adressent au chercheur et au spécialiste.

Ces fichiers sont-ils publiables ou réalisables en coopération ?

Ce qu'il y a de plus exportable dans ces fichiers, ce sont l'esprit qui les anime et la méthode qui permet leur réalisation.

Dans leur état actuel, ils ne sont pas publiables, sauf à procéder à une organisation du vocabulaire, comme celle qui a été pratiquée pour les THESINDEX.

La possibilité de réaliser de tels fichiers en coopération entre plusieurs bibliothèques est très limitée. En effet, se présente immédiatement comme un préalable la nécessité d'un vocabulaire commun... La définition d'un tel vocabulaire, sa tenue à jour, puis le partage des tâches d'indexation, la multi-graphie des fiches, etc. prendraient finalement plus de temps et poseraient plus de problèmes que la réalisation elle-même des fichiers ISIS, ISIDOR et PHARMADOC.

Ce ne sont pas des modèles que nous proposons. Tels qu'ils sont, ils constituent, dans la bibliothèque, par la bibliothèque et avec les moyens dont elle dispose, la permanence d'une bibliographie vivante.

Cette initiative menée par Clermont-Ferrand a été suivie par d'autres bibliothèques du secteur médical tant à Paris que dans les universités de province, confirmant ainsi les bibliothécaires dans leur rôle d'information et de formation des utilisateurs.