entête
entête

Grande encyclopédie de la photo et du cinéma amateur

sous la dir. de Alphonse Legros-Collard. - Paris ; Bruxelles : Elsevier-Séquoia, 1980. - 491 p. - 26 p. de pl. : ill. ; 29 cm. -(Encyclopédie visuelle Elsevier.) ISBN 2-8003-0364-6

par Marie-Thérèse Laureilhe

Le Bulletin des bibliothèques de France a plusieurs fois présenté aux bibliothèques des ouvrages sur la photographie 1 ; la plupart des grands éditeurs ont réalisé au moins un gros volume sur la photo. Elsevier-Séquoia, qui a réalisé un certain nombre de très utiles dictionnaires, ne pouvait manquer de nous donner une Grande encyclopédie de la photo... ; le préfacier nous dit : « Ce livre est au photographe ce que le Littré est à l'écrivain ». Programme ambitieux, voyons ce qu'il en est.

Rédigé par une centaine de spécialistes, l'ouvrage très dense et imprimé en petits caractères doit comprendre 3 à 4 000 articles, mais ceux-ci sont à deux niveaux. Il y a d'abord quelques articles sur des sujets généraux : animaux, cinéma, communication, esthétique, législation, nu, paysage, portrait, appareil photographique. Ce sont des articles de 3 à 10 pages donnant une mise au point brève ; il est évident que 3 pages sur la législation française c'est court, que 6 sur le paysage, illustrations comprises et 10 sur les appareils, c'est court également, mais ces quelques pages permettront de trouver l'essentiel. C'est le cas de l'article « législation ».

Puis il y a des articles beaucoup plus courts, imprimés en plus petits caractères, à raison de 6 à 10 par page. Ils donnent à l'utilisateur quelques lignes, parfois une ou deux colonnes, sur un sujet ; le plus souvent on a l'essentiel, mais pas toujours.

Mordue de la photo depuis notre enfance, développant, tirant et agrandissant nous-mêmes, cet ouvrage peut nous être très utile pour vérifier un point obscur, approfondir une technique ; nous pourrons donc l'indiquer aux amateurs confirmés : s'ils ne trouvent pas le point qu'ils cherchent, ils sauront se débrouiller autrement, mais il ne semble pas que ce soit l'ouvrage à conseiller à un débutant, en aucun cas il ne peut jouer le rôle d'un manuel de photo. Ce n'est d'ailleurs pas le but de l'éditeur. Il ne semble pas du tout que ce soit un ouvrage pour les professionnels, certains articles étant par trop simples. Il semble qu'on ait voulu « tout » mettre, cela aboutit à un ouvrage très dense et parfois inégal, il y a de très bons articles et de moins bons.

L'illustration est abondante et de qualité pour les planches en couleurs, malgré quelques défauts dans le rendu des nuances. Les illustrations en noir sont très bonnes pour les figures techniques, mais pour celles artistiques, le tirage n'est pas des meilleurs et elles sont parfois grises et peu contrastées. Malheureusement, les circonstances économiques ne permettent plus guère que des tirages offset...

Malgré ces quelques points, les bibliothèques pourront acquérir cet ouvrage, il leur sera souvent demandé, mais si les crédits ne permettent pas l'achat de plusieurs encyclopédies, mieux vaudra faire travailler un éditeur français, plusieurs d'entre eux ont fait d'excellentes réalisations.

  1.  (retour)↑  Voir : Bull. Bibl. France, juin 1980, n° 926.