entête
entête

Gerhard Dünnhaupt

Bibliographisches Handbuch der Barockliteratur

Hundert Personalbibliographien deutscher Autoren des siebzehnten Jahrhunderts. 1. Teil : A-G

Stuttgart : A. Hiersemann, 1980. - XLIV-744 p. ; 27 cm. - (Hiersemanns Bibliographische Handbücher. ISSN 0170-2408 ; 2 / 1.) ISBN 3-7772-8030-5

par Albert Labarre

La connaissance de la production imprimée, qui est incomplète pour les XVe et XVIe siècles qui ont pourtant déjà fait l'objet de nombreux répertoires, demeure très lacunaire pour le XVIIe siècle, malgré quelques entreprises en cours, concernant la production française.

Cette production est encore plus mal connue pour l'Allemagne, et il faut savoir gré au Pr Dünnhaupt d'entreprendre ce « Manuel bibliographique de la littérature baroque ». Il faut entendre par là une bibliographie de l'œuvre de cent auteurs allemands du XVIIe siècle. Malgré ces limites, il ne s'agit pas moins d'une œuvre monumentale, s'appuyant sur une vaste documentation dont témoignent la bibliographie riche de 750 notices et une liste de 550 bibliothèques ou archives citées. Il est d'autant plus surprenant de n'y voir apparaître que quatre bibliothèques françaises, alors que beaucoup d'autres doivent recéler des éditions allemandes rares, à plus forte raison des éditions françaises d'auteurs allemands, comme Drexel par exemple. Ce premier volume répertorie 32 auteurs de A à G ; les plus connus sont le prédicateur carme, Abraham a Sancta Clara, le cordonnier théosophe et mystique, Jakob Böhme, le jésuite Jeremias Drexel, fécond auteur d'ouvrages de dévotion qui furent tirés en 158 000 exemplaires à Munich entre 1620 et 1638, et dont une trentaine d'éditions paraissaient à Douai dans le même temps, H.J.C. von Grimmelshausen dont le Simplicissimus demeure le roman le plus connu, l'auteur dramatique Andreas Gryphius, etc.

Chaque article s'ouvre par une notice biographique, suivie de références concernant l'auteur. La bibliographie recense d'abord les éditions collectives contemporaines, puis les éditions contemporaines des ouvrages particuliers selon l'ordre chronologique des premières éditions, chacun étant suivi de ses rééditions, enfin les éditions non datées, douteuses ou faussement attribuées. Chaque notice donne une transcription du titre avec coupures de lignes, une collation limitée au détail de la pagination et au format, des indications sur l'illustration. L'éditeur a malheureusement souhaité que les localisations d'exemplaires se limitent à trois ; quand l'auteur en donne quatre ou cinq, cela signifie que les exemplaires connus sont en plus grand nombre. Par le biais des références qui suivent les localisations, on peut aussi en repérer d'autres. Viennent enfin des notes donnant diverses précisions, des variantes et surtout des indications sur le sujet et le contenu de l'ouvrage. A la fin du dernier volume se trouveront les tables nécessaires à la meilleure exploitation de ce répertoire appelé à rendre d'utiles services.