entête
entête

Edith Weber

La Recherche musicologique

objet, méthodologie, normes de présentation

Beauchesne, 1980. - 171 p. ; 22 cm. -(Guides musicologiques ; 1.) Bibliogr. p. 151-160. Index p. 161-163. - ISBN 2-7010-1010-1

par Jacques Salmon

Le grand problème des guides est de bien cerner le public auquel ils s'adressent. Celui-ci est destiné non seulement aux étudiants en musicologie, mais aussi « aux élèves des conservatoires, aux musiciens, aux mélomanes et aux discophiles ». On y apprend à prendre des notes, à faire des fiches, à établir un plan, à rédiger et à présenter une thèse, à corriger des épreuves. Le souci du détail matériel y est poussé très loin : couleur des fiches, carbones qui ne salissent pas les mains, cavaliers à pincette ou à languette, etc. En revanche, ce qui concerne la discipline proprement dite est plutôt court et pauvre. On n'y trouve qu'une méthodologie à ras de terre. La partie consacrée aux sources est si schématique que l'on ne voit pas à qui elle peut servir. Quant à la définition de la musicologie, elle ne pose aucun des vrais problèmes. Enfin et surtout il s'agit ici d'une musicologie... sans musique ! L'auteur n'a probablement pas voulu effrayer des débutants avec les questions les plus importantes qui seront, n'en doutons pas, abordées dans un autre guide.