entête
entête

Conseil international de la langue française. Paris

Vocabulaire de la topographie

[préf. d'Hubert Joly]. - Hachette, La Maison du dictionnaire, 1980. - 93 p. ; 21 cm. ISBN 2-85319-071-4.

par Lucie Lagarde

Cette collection de la Maison du dictionnaire comprend de courts manuels qui précisent la terminologie des sciences exactes et appliquées : océanographie, hydrologie et géomorphologie ont déjà paru, pour ce qui concerne des domaines liés à la géographie. Ce volume est consacré à une terminologie très technique ; il a été confié aux soins d'ingénieurs-géographes de 1' « Institut géographique national », créateurs et premiers utilisateurs de ce langage. On constate que les précédents travaux sur la même terminologie ont été aussi réalisés par des ingénieurs-géographes : le Glossaire français de cartographie publié en 1970 par le « Comité français de cartographie pour l'Association cartographique internationale », plus récemment le Glossaire de termes géographiques et de renseignements cartographiques franco-anglais et anglais-français par M. Nédélec (n° 11, n° spécial du Bulletin de l'IGN, 1977). Signalons également que, grâce à une collaboration internationale, on a pu faire paraître en 1973 un Multilingual dictionary of technical terms in cartography. Ce petit ouvrage qui ne concerne que des définitions de mots français, est, par sa présentation et par son édition, beaucoup plus accessible. Il réunit des termes topographiques au sens large qui recouvrent des opérations très diverses (intellectuelles ou manuelles) : astronomie, cosmographie, géographie, géodésie aussi bien qu'arpentage, photogrammétrie, dessin, impression... Il paraît très complet. Néanmoins les non-spécialistes, qu'ils appartiennent à d'autres disciplines, qu'ils soient des lecteurs cultivés ou curieux, ou même des bibliothécaires, peu familiarisés avec ces opérations cartographiques, auraient sans doute été reconnaissants d'y trouver quelques schémas pour illustrer des formulations très abstraites : conforme, équivalente, géoïde, projection - pour choisir des termes dans le même ordre d'idées. Des mots aussi simples que « coupure », « courbe de niveau » auraient gagné en clarté à avoir des définitions moins concises. Moyennant les avantages et les inconvénients classiques d'une telle entreprise - trop simple et trop savante - ce petit dictionnaire se présente comme un instrument de travail qui permet une approche de notions particulièrement techniques, regroupées dans un seul petit volume.