entête
entête

Regeln für die Ansetzung und Verwendung der Schlagwörter

bearb. von Barbara Kelm und Christa Schulze, unter Mitarb. der Fachreferenten der Deutschen Bibliothek. - Frankfurt-am-Main : Buchhändler-Vereinigung, 1979. - 128 p. ; 30 cm. - (Arbeitshilfen der Deutschen Bibliothek ; Bd 1.) ISBN 3-7657-0902-9 : DM 37.00.

par Jacques Betz

La « Deutsche Bibliothek », à Francfort-sur-le-Main, l'équivalent de la Bibliothèque nationale pour la République fédérale d'Allemagne, ouvre une série d'instruments de travail en publiant l'ensemble des règles pour l'application et l'emploi des mots-matières dans ses services spécialisés. Ce problème est important et mérite toute l'attention du personnel scientifique de cette institution. On doit l'initiative de cette publication au fait de l'augmentation continue des préposés à ce service d'exploitation de la production livresque allemande : de 4 collaborateurs en 1952, à l'époque de la parution du 1er répertoire semestriel de la « Deutsche Bibliothek », le nombre est passé à 57 en 1979, parmi lesquels 13 à des postes-clefs.

Ce recueil de règles représente le résultat d'une longue expérience de cette bibliothèque dans ce domaine et peut être utile à toute personne qui s'occupe de mots-matières. Barbara Kelm et Christa Schulze ont dirigé une équipe de travail faite de spécialistes pour mettre au point cet ensemble de règles, établies dans un esprit pratique et dans un cadre au canevas approprié.

Ainsi, après une bibliographie de 11 notices, l'équipe rédactrice procède à une analyse approfondie des mots-matières : délimitant le domaine d'application de ces règles aux différentes publications de la « Deutsche Bibliothek », elle expose les bases générales du travail, signale les instruments bibliographiques nécessaires à l'élaboration d'une telle analyse, dans laquelle électronique et ordinateurs ont un rôle de plus en plus grand à jouer. Abordant ensuite les deux notions de mots-matières souhaités aussi courts que possible et classés par catégories, l'analyse se poursuit sur les formes linguistiques appliquées aux mots-matières relatifs aux choses, aux noms de personnes, aux noms géographiques, aux collectivités et à des cas individuels, et leur application à ces mêmes mots, sans oublier ceux relatifs à la notion du temps qui s'écoule, pour en arriver à certains additifs souvent souhaitables pour la clarté et la précision de ces mots-matières, et à certains renvois collectifs. Place est ensuite faite à 12 annexes relatives aux sous-vedettes-matières et aux renvois. L'ouvrage s'achève sur un aperçu systématique de tous les domaines des connaissances, schématisé en 36 postes, et sur une codification de tous les noms géographiques ; il ne serait toutefois pas complet sans l'indispensable index des matières traitées ou mentionnées tout au long de ces pages, véritable « vade-meoum » pour le préposé à l'établissement des mots-matières à la « Deutsche bibliothek » ou ailleurs.