entête
entête

Albertine Faurie

La pédagogie de la documentation

dans le contexte de l'audiovisuel et des mass-media

Le Centurion, 1980. -255 p. ; 21 cm. - (Païdoguides ; 21.) ISBN 2-227-12520-9.

par Louis Baize

« Les conseillers pédagogiques du mouvement du « langage total », en collaboration avec les professeurs dans le cadre de leur classe, œuvrent dans le sens de l'interdisciplinarité, de l'ouverture sur la vie, du recours au document, de l'expression personnelle et de la créativité. L' « Institut du langage total » assure la formation... des professeurs-animateurs et conseillers pédagogiques. Il réalise des documents pédagogiques... » (p. 243, conclusion).

Animatrice permanente de ce mouvement, tout particulièrement intéressée par l'image sous toutes ses formes (cinéma, télévision, affiche...), l'auteur, à partir des instructions officielles qu'elle rappelle et de sa propre expérience, propose un manuel d'initiation. Comment rassembler plusieurs types de documents sur des thèmes choisis en fonction de l'âge et des centres d'intérêt des élèves ? Comment apprendre à « lire » les images ? Comment regarder un film ou une émission de télévision de façon active, c'est-à-dire à la fois comprendre quels moyens techniques le réalisateur s'est donné et comment il s'en est servi, mais aussi quelles étaient ses ambitions et comment il a satisfait ou déçu l'attente des spectateurs ? Car l'usage des documents a pour but la communication, c'est-à-dire le partage d'une information et d'un plaisir esthétique. Et madame Faurie montre très bien, à partir d'exemples qu'elle rend vivants, l'intérêt de films documentaires (la vie à l'île de Sein, la pêche à la baleine), de transpositions réussies d'oeuvres littéraires (une nouvelle de Guy de Maupassant) ; elle insiste justement sur la présence, dans l'environnement immédiat et quotidien, de documents ou centres de documentation où n'interviennent plus ni l'image ni l'imprimé, ou seulement comme auxiliaires. Les élèves doivent visiter les musées qui rassemblent les témoins des arts et traditions populaires, prendre un contact direct avec la vie des hommes et des femmes (parcs naturels, ateliers, usines...).

Certains modes de vie ou de travail à la campagne étaient en voie de disparition : ils sont assurés de ne pas s'effacer complètement de la mémoire des hommes grâce à des albums de photographies commentées, grâce à des films d'amateurs.

A lire ce livre on constate que les documents sont beaucoup plus variés et plus proches qu'il n'y paraît, et que des petits groupes (groupes, classes ou sous-groupes) peuvent s'exprimer et communiquer par l'audio-visuel et créer eux-mêmes des documents de qualité qui contribueront à conserver et à faire circuler un savoir ou un vécu.