entête
entête

Histoire visuelle de l'art

les chefs-d'oeuvre de l'art occidental

Paris ; Bruxelles : Elsevier Séquoia, 1979. - 324 p. : ill. ; 27 cm.
Trad. de : « A Picture history of art ». - ISBN 2-8003-0359-2

par Jean-Marie Diligent

Ce livre pourrait plus simplement s'appeler l'art occidental en 1 760 images. La peinture se taille la part du lion, ce qui est très significatif de l'hypertrophie de la peinture en histoire de l'art depuis un certain nombre d'années. D'autres périodes faisaient une plus grande place aux arts dits mineurs, mais reconnaissons cependant que l'architecture est bien représentée dans cet ouvrage, tout particulièrement celle de Grande-Bretagne, dont les œuvres tant gothiques que classiques, sont trop souvent ignorées des Français. Le choix des œuvres est judicieux. Les auteurs ont habilement mélangé des œuvres très connues que l'on s'étonnerait de ne pas trouver dans un tel ouvrage avec des œuvres moins connues, tel que ce paysage de François Desportes, qui se trouve au Palais de Compiègne.

Les légendes sont groupées en haut de la page, elle ne permettent qu'une identification de l'œuvre, il n'y a aucun commentaire.

De tels livres existent depuis longtemps à l'étranger, ils permettent de retrouver rapidement une œuvre dont le titre ou l'auteur nous échappe. Ils sont à l'art ce que les flores sont à la botanique. Naturellement, 1 760 œuvres reproduites, c'est bien peu.

Une autre utilisation de ce livre est de permettre de vérifier ses propres connaissances. L'image ne comportant qu'un numéro, il n'est pas possible de tricher (signalons une erreur typographique : les légendes de la page 213 sont page 228 et inversement ; grâce à la photocopie, de la colle et des ciseaux, l'on corrigera facilement cette inversion).

A une époque où l'on voyage beaucoup, où l'on visite quantité de villes et de musées, l'on s'imagine posséder une vaste culture artistique. Cet ouvrage a le mérite de nous faire constater nos ignorances, il enseigne l'humilité et invite à parfaire nos connaissances.