entête
entête

Lexikon der deutschen Geschichte

Personen, Ereignisse, Institutionen von der Zeitwende bis zum Ausgang des 2. Weltkrieges

hrsg. von Gerhard Taddey. - Stuttgart : A. Kröner, 1979. - XII-1353 p. ; 21 cm. ISBN 3-520-80001-2 : 49 DM

par Alfred Fierro-Domenech

Paru pour la première fois en 1977, ce dictionnaire d'histoire allemande a connu un tel succès qu'un nouveau tirage s'est imposé en 1979. Il s'étend de l'apparition des peuples germaniques et des grandes invasions à la chute du Troisième Reich en 1945. Dans la mesure où le Saint Empire romain germanique couvrait aussi l'Italie, la Suisse, les Pays-Bas, il couvre largement l'histoire de ces pays au Moyen âge, en ce qui concerne, du moins, leurs relations avec le noyau allemand de cet État. Les domaines couverts sont très larges, de la biographie à l'histoire des idées et des institutions, en passant par celle des villes, batailles et traités. Ainsi l'ouvrage s'ouvre-t-il par huit notices sur Aix-la-Chapelle (Aachen) : Aix en tant qu'évêché, en tant que ville d'Empire, en tant que siège des Reichstage, les paix d'Aix de 1668 et 1748, le congrès d'Aix en 1818, le protocole qui en sortit, la querelle entre catholiques et protestants à propos d'Aix au XVIe siècle (Aachener Streit). Sous Paris se trouvent treize rubriques : siège de 1870-1871, paix et traités divers signés à Paris et concernant l'Allemagne... On trouve une entrée à Panslavisme, mais le dictionnaire ignore le pangermanisme ! Il est vrai qu'il existe une rubrique Alldeutscher Verband qui recouvre la même réalité. On trouve d'intéressantes notices sur de grands groupes industriels ou leurs propriétaires : Hugenberg, Krupp, Thyssen... La colonisation allemande en Europe (Balkans, pays baltes) et outre-mer est aussi couverte par le volume. Bien fait, concis mais clair, pratique, ce dictionnaire est d'un intérêt évident pour quiconque s'intéresse à l'histoire allemande et figure en bonne place parmi les usuels dans les bibliothèques allemandes.