entête
entête

Gilbert Hatry

Claude Le Maître

Dossiers chronologiques Renault : voitures particulières

T. 1-3 : 1899-1918

Éd. Lafourcade, 1977-1979. - 3 vol., 199 p. + 211 p. + 240 p. : ill. ; 31 cm

par Jean-François Foucaud

C'est à l'enthousiasme d'un employé de chez Renault, M. Gilbert Hatry, que l'on doit l'une des initiatives les plus intéressantes de ces dernières années en matière d'histoire de l'automobile : après avoir créé en 1970 la « Section d'histoire des usines Renault », qui publie le bulletin semestriel De Renault frères à Renault régie nationale, il s'est lancé dans l'édition de plusieurs ouvrages qui font aujourd'hui autorité : Renault usine de guerre 1914-1918, Renault et la Compétition, et maintenant la série des Dossiers chronologiques, en collaboration avec C. Le Maître. L'actuel PDG de Renault, M. B. Vernier-Palliez, n'a pas méconnu l'intérêt de cette entreprise et a bien voulu préfacer le premier tome. Les trois volumes actuellement parus couvrent la période 1899-1918, et l'on attend la suite avec impatience : on aura là le plus bel outil de travail que l'on puisse souhaiter sur le grand constructeur français.

Chaque chapitre, consacré à une année civile, présente successivement les caractéristiques techniques des modèles alors en production, regroupe les innovations les plus marquantes et se termine par un bref rappel chronologique : cette rigueur dans le plan est la bienvenue ; on retrouve très rapidement tous les renseignements désirés.

L'illustration très abondante et de très haute qualité n'est pas réduite aux photographies des modèles, mais comporte de nombreux plans et coupes très détaillés et presque tous d'époque : seule la légende a été reprise à l'imprimerie pour une meilleure lisibilité. Cette riche iconographie fait de ces ouvrages de véritables documents d'archives ; ils s'avèreront rapidement indispensables aux fanatiques des « ancêtres ».

Si la présentation luxueuse de ces ouvrages, et le côté indéniablement artistique des photos couleurs laisse bien augurer de leur succès auprès d'un large public, l'exactitude de leur documentation technique ne devrait pas laisser indifférents chercheurs, historiens et collectionneurs, et l'on peut souhaiter que de nombreuses bibliothèques publiques voudront bien les mettre à la disposition des uns comme des autres.