entête
entête

France. Éducation (Ministère)

Apprentissage et pratique de la lecture à l'école

actes du colloque de Paris, 13-14 juin 1979

Centre national de documentation pédagogique, 1979. -343 p. ; 24 cm. - (Mémoires et documents scolaires.) Bibliogr. p. 332-339

par Louis Baize

Déjà, le 27 février 1964, l'hebdomadaire L'Éducation nationale publiait un numéro entièrement consacré au Savoir lire ; en 1972, sous la présidence du recteur Robert Mallet, un colloque s'est réuni à Tours sur le thème « lecture et pédagogie ». Enfin, en 1979, un séminaire a été réuni en mai et un colloque en juin, le Ministère de l'Éducation ayant décidé d'entreprendre, cette année scolaire, un effort tout particulier et pour la formation des maîtres et pour la connaissance des moyens à mettre en œuvre pour limiter le nombre des échecs et redoublements en rapport avec l'apprentissage de la lecture. On constate que la maîtrise de la lecture conditionne pour une très large part toute la suite de la scolarité. C'est bien plus qu'une technique, si l'on en juge par la variété des professions et spécialités représentées lors du Colloque de juin : sur les 25 participants on comptait plusieurs médecins : pédiatres, psychiatres, neurologues, et, bien entendu, des universitaires et chercheurs, certains exerçant en Suisse.

On trouvera ici 12 contributions écrites, textes courts complétant les interventions des participants des 6 tables rondes (pendant lesquelles il fut répondu à des questions de l'assistance), interventions données in extenso. De plus, s'y ajoutent les rapports des 7 groupes entre lesquels se répartissaient les 92 participants (enseignants sur le terrain, principalement) du séminaire de mai ; ainsi que les deux synthèses tentées par Louis Legrand, chef de département à l'INRP et le discours de clôture du colloque prononcé par le Ministre de l'Éducation. Enfin, l'INRP présente deux bibliographies en français sur Apprentissage de la lecture et Lecture, culture, bibliothèque ainsi qu'un choix d'ouvrages des personnalités pressenties pour le colloque.

Beaucoup de questions ont été posées ; les éléments de réponse et les états de recherche (où certaines contradictions se sont fait jour entre les chercheurs) ne constituent pas des réponses définitives, impossibles à fournir, ne serait-ce que par manque de temps et par honnêteté. Mais l'ensemble des textes et références ici réunis soutiendra et prolongera une réflexion qui est de toute première importance, tant pour l'avenir de nos enfants, que pour la pratique pédagogique de milliers d'enseignants, à qui il importe de proposer des méthodes éprouvées et des perspectives raisonnables.