entête
entête

Bibliotheca dissidentium répertoire des non-conformistes religieux des seizième et dix-septième siècles

T. I : Johannes Campanus, Christian Entfelder, Justus Velsius, Catherine Zell-Schütz

éd. par André Séguenny. - Baden-Baden : V. Koerner, 1980. - 127 p. : ill. ; 24 cm. - (Bibliotheca bibliographica Aureliana, ISSN 0067-7884 ; 79.) ISBN 3-87320-079-1

par Louis Desgraves

Le Groupe de recherches sur les non-conformistes religieux au XVIe siècle et l'histoire des protestantismes (GRENEP) fondé en 1975, à Strasbourg, s'est attaché, entre autres sujets de recherche, à l'étude de l'œuvre des dissidents ou non-conformistes constitués par un certain nombre d'individus, isolés ou réunis en groupe, qui demeurèrent à l'écart de l'Église traditionnelle et des Églises constituées à la suite des Réformes luthérienne, zwinglienne, lucérienne et calvinienne. Reconstituer la biographie et la bibliographie de ces auteurs constitue une entreprise de longue haleine et suppose une collaboration internationale entre chercheurs de diverses origines. La publication de ce premier tome laisse bien augurer de la poursuite de ce travail.

Chaque article consacré à un auteur, ici, Johannes Campanus, Christian Entfelder, Justus Velsius et Catherine Zell-Schütz, comprend quatre parties : I. Identification de l'auteur. II. Esquisse biographique et liste de ses écrits, dans l'ordre chronologique et titres abrégés. III. Documents du XVIe siècle mentionnant l'auteur. IV. Description détaillée de chaque écrit incluant les ouvrages imprimés du vivant de l'auteur, les écrits demeurés manuscrits du vivant de l'auteur et sa correspondance. La description des ouvrages imprimés est accompagnée, le plus souvent, de la reproduction de la page de titre, et complétée par la localisation des exemplaires retrouvés dans les bibliothèques.

Cette Bibliotheca dissidentium est appelée à éclairer d'un jour nouveau bien des aspects encore mal connus de la vie religieuse au XVIe siècle ; on souhaite que ses auteurs la poursuivent à un rythme régulier.