entête
entête

Edward C. Migdalski

George S. Fichter

Les Poissons du monde

trad. par Ch. Roux. - Odège, 1979. - 316 p. : ill. en coul. ; 31 cm. Bibliogr. p. 299. Index p. 300-316. -ISBN 2-245-001149-X

par Jean-Claude Hureau

C'est un magnifique ouvrage que viennent de publier les Éditions Odège. Dans une première partie assez courte, les auteurs, tous deux ichtyologistes, pêcheurs sportifs et aquariophiles, exposent la diversité du monde des poissons. Après un court rappel de ce qu'étaient les poissons fossiles, ils nous exposent brièvement l'extraordinaire variété des formes et des fonctions rencontrées chez les poissons : dimensions de quelques millimètres à près de 20 mètres, formes très variables, écailles, coloration, nageoires et locomotion, squelette et muscles, dents et nutrition, branchies et respiration, circulation sanguine, organes des sens et système nerveux, reproduction, âge et croissance, migrations, industries des pêches et pêche sportive. Nous pouvons seulement regretter que tous ces aspects soient traités très brièvement et que certains phénomènes très curieux soient omis : par exemple l'absence d'hémoglobine chez une famille de poissons antarctiques (Channichthyidae), cas unique chez les vertébrés ; de même, dans le paragraphe sur les migrations, les anguilles ne sont pas mentionnées, alors qu'il s'agit d'un des cas les plus typiques.

Dans une seconde partie, les auteurs nous présentent environ un millier d'espèces. 213 familles sont traitées selon la classification de Greenwood et al. (1973) pour les Osteichthyens et celle de Berg (1939) pour les Chondrichthyens. Tous les poissons du monde (environ 21 000 espèces) ne sont évidemment pas mentionnés et toutes les familles ne sont pas citées, mais le panorama qui nous est offert couvre les groupes les plus représentatifs. Pour chaque famille décrite, le lecteur trouvera de précieuses et abondantes informations sur le comportement et le mode de vie des diverses espèces.

Le texte est accompagné d'une remarquable iconographie due au talent de Norman Weaver et qui permet de bien apprécier les caractéristiques de chaque poisson.

Enfin l'ouvrage se termine par une trop brève bibliographie où les références sont, à mon sens, trop exclusivement américaines : la référence à la classification de Greenwood et al. n'est pas donnée, ni le catalogue, maintenant classique, des poissons du Nord-Est Atlantique et de la Méditerranée (Clofnam, Paris, 1973).

Un index des noms communs et un index des noms scientifiques permettent une utilisation très pratique de l'ensemble.

Même si cet ouvrage n'est pas un livre écrit pour les spécialistes (certaines lacunes peuvent être relevées par les puristes), tout lecteur, enfant ou adulte, ami de la mer et des eaux douces, pêcheur, aquariophile et ichtyologiste de métier y trouvera rassemblées de nombreuses indications passionnantes sur le comportement des poissons, indications habituellement dispersées dans des ouvrages nombreux et souvent difficiles à consulter.