entête
entête

Bureau international du travail. Genève

Les Nouvelles formes d'organisation du travail

1. Danemark, Norvège, Suède, République fédérale d'Allemagne, France, Royaume-Uni, États-Unis

Genève : Organisation internationale du travail, 1979. - VIII-207 p. ; 24 cm. ISBN 92-2-201991-1

par Marie-Thérèse Pouillias

Cet ouvrage fait partie des études et des rapports publiés dans le cadre du Programme international pour l'amélioration des conditions et du milieu de travail (PIACT).

Aménager le travail de façon à répondre aux besoins et aux aspirations de l'homme, c'est sans doute une entreprise complexe, mais aussi une impérieuse nécessité. Au cours des dernières années, de nombreuses expériences de mise au point ou d'application de nouvelles formes d'organisation du travail ont été tentées. C'est pour évaluer les résultats de ces expériences, leur coût et leur intérêt pour les employeurs et les travailleurs, leurs répercussions sur les conditions de travail que le Bureau international du travail (BIT) a inscrit dans son programme une étude systématique des nouvelles formes d'organisation.

L'étude comporte trois étapes : l'analyse des expériences nationales sur la base d'un schéma commun ; l'élaboration d'une série de monographies nationales s'inspirant du schéma d'analyse et d'une étude sur le coût et l'intérêt économiques des réformes ; enfin, la réalisation d'une étude comparative contenant une synthèse des constatations et des conclusions auxquelles auront abouti les monographies nationales.

Figurent dans ce volume les monographies consacrées au Danemark, à la Norvège, à la Suède, à la République fédérale d'Allemagne, à la France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. La situation décrite dans les études est en principe celle de la fin de 1976. Les différents articles sont suivis de notes bibliographiques.