entête
entête

Jan Fennis

La « Stolonomie » et son vocabulaire maritime marseillais

éd. critique d'un manuscrit du XVIe siècle et étude historique, philologique et étymologique des termes de marine levantins

Amsterdam : APA-Holland university press, 1978. - XVIII-577 p. ; 24 cm. Bibliogr. p. 541-570. Index p. 571-577 : 90 HF.

par Florence de Lussy

L'édition critique d'un manuscrit de la Bibliothèque Nationale (Fr. 2133), déjà étudié par Jal, le fameux historiographe de la marine, a servi de prétexte à une étude linguistique des termes de marine qui apparaissent dans le manuscrit.

Ceux-ci, en effet, abondent dans ce traité de la marine dédié au roi Henri II.

Jan Fennis, notant d'abord que la grande majorité des termes techniques était d'origine levantine, précise que ce vocabulaire emprunte essentiellement à la langue provençale, elle-même dérivée du latin et empruntant des mots à d'autres idiomes maritimes.

Il conclut en indiquant que la langue française n'a assimilé qu'un nombre très restreint de termes de marine levantins. « Le seul vocabulaire maritime français est celui du Ponant, car le vocabulaire maritime du Levant est occitan ».

Cette étude très savante redonne à la langue occitane l'importance et le statut qu'elle mérite ; mais son érudition, quelque peu étouffante, ne peut espérer d'autre audience que celle de spécialistes, qu'ils soient linguistes ou historiens de la marine.