entête
entête

Joanne E. Bernstein

Books to help children cope with separation and loss

New York ; London : R.R. Bowker, 1977. - 255 p. ; 24 cm. Bibliogr. p. 215-226. Index p. 233-255. - ISBN 0-8352-08370 : $17.00

par Geneviève Le Cacheux

Les livres peuvent-ils soulager un enfant confronté à la mort d'êtres proches, à la séparation, à l'abandon ?

Bien sûr, on ne peut nier l'acquisition d'expériences de toutes sortes, à travers les livres. L'identification aux héros permet aux enfants de connaître ou de re-connaître des émotions profondes de la vie réelle. Sans doute, la certitude de n'être pas unique dans l'angoisse et la douleur, peut-elle aider un jeune à ne pas se sentir en marge de la société. Malgré toutes ces bonnes raisons à se tourner vers la bibliothérapie, il est difficile de ne pas être saisi d'appréhension devant un ouvrage dont la spécialité est de réunir des livres sur la mort, la séparation, l'abandon, le changement.

L'auteur prend la précaution d'annoncer que le premier critère de choix reste la qualité littéraire, ouf ! Il y a peu d'ouvrages documentaires, l'essentiel étant de la fiction, et beaucoup utilisant des symboles.

La plupart des livres s'adressent aux moins de 12 ans, les plus âgés se tournant vers les livres pour adultes.

La partie la plus intéressante du livre est certainement l'analyse du comportement des enfants en situation de « perte » et l'exposé sur le rôle de la bibliothérapie qui ne doit pas s'imposer mais proposer une sélection où l'enfant choisira lui-même.

La conclusion de Joanne E. Bernstein est aussi très sensée, puisqu'elle souligne le danger qui consisterait à se réfugier dans les livres pour ignorer la réalité.

Le plan de l'ouvrage est le suivant :
- Faire face à la séparation : accepter un nouveau venu dans la famille (perdre ainsi sa place d'enfant choyé), fréquenter une autre école, s'adapter à un nouveau quartier et bien d'autres formes de séparations.
- Supporter une perte tragique : la mort, le divorce ou la séparation des parents, l'abandon, la maladie grave, la guerre et la déportation.
- Qui va se charger de moi ? Être confié à la garde de quelqu'un, accepter les beaux-parents, comprendre l'adoption, ceux qui n'ont pas de foyer.

Une bonne bibliographie sur le sujet, pour les adultes et sur la bibliothérapie, et les index complètent cet ouvrage très honnête, qui s'inscrit dans une préoccupation assez en vogue actuellement.