entête
entête

Augusta Baker

Ellin Greene

Storytelling

art and technique

New York ; London : R.R. Bowker, 1977. - 142 p. : ill. ; 23 cm. Bibliogr. p. 113-133. Index p. 137-142. - ISBN 0-8352-0840-0 : $8.50

par Geneviève Le Cacheux

Le renouveau de l'art de conter suscite l'édition d'un certain nombre de manuels ou recueils de conseils, précédant souvent des contes. Les auteurs s'adressent ici avant tout aux bibliothécaires et retracent l'effort des pionniers (ou pionnières) qui, dès les années 1900, instaurèrent cette activité dans les bibliothèques pour enfants en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Mais pourquoi raconter des histoires ?

La transmission d'un patrimoine oral n'étant pas toujours la préoccupation majeure des bibliothécaires, les arguments développés dans ce chapitre sur l'introduction à la littérature, les toucheront sans doute davantage. Les pages consacrées à la sélection, les techniques du conteur, la manière d'engager l'histoire, ou celle de la terminer, la façon de créer un climat les retiendront.

Aussi, sous forme de questions et réponses - mais le ton n'est pas celui d'un catéchisme - les auteurs abordent ainsi simplement les principales préoccupations des bibliothécaires pour enfants.

Des annexes sur la manière de mener un atelier de formation à l'art de conter, une bibliographie de l'art du conte, des listes de contes et de récits classés par genre, mais aussi un glossaire et un index ajoutent à l'intérêt de ce petit manuel pratique.

Les bibliothécaires qui ont suivi les sessions de formation de « La Joie par les livres » pourront aussi comparer les méthodes américaines et françaises.