entête
entête

Handwörterbuch zur deutschen Rechtsgeschichte

hrsg. von Adalbert Erler und Ekkehard Kaufmann unter philologischer Mitarbeit von Ruth Schmidt-Wiegand, mitbegründet von Wolfgang Stammler. 18. Lief. - Berlin : E. Schmidt, 1979. - Col. 257-512 ; 26 cm. ISBN 3-503-000151 : 29.80 DM

par Alfred Fierro-Domenech

Toujours aussi riche et divers dans sa matière, ce dictionnaire de l'histoire du droit allemand est maintenant bien avancé. Le 18e fascicule est remarquablement varié dans ses rubriques : on y trouve des articles qui concernent l'histoire économique (Manufaktur, la fabrique des débuts du capitalisme industriel, tous les mots apparentés à Markt, marché, les Messen ou foires), des termes de l'histoire des idées (Marxismus, Materialismus, Merkantilismus), des notices biographiques concernant aussi bien des souverains comme Marie-Thérèse d'Autriche que des juristes modernes comme Martens ou antiques, tels Marsile de Padoue, Marculf, voire des saints comme Martin de Tours ou Maurice. Le droit romain est abondamment représenté : Manu firmare, Matricule. On sera surpris, agréablement, de trouver des articles sur les contes (Märchen) et les menhirs. Mais, ce qui fait l'originalité et l'exceptionnelle valeur de ce fascicule, c'est l'abondance d'articles sur le terme Mark et ses dérivés. Indispensable à tout historien du droit, le Handwörterbuch zur deutschen Rechtsgeschichte est un des grands monuments de la littérature juridique de notre siècle.