entête
entête

De Franse Nederlanden : jaarboek

Les Pays-Bas français : annuaire. Vol. 4

Rekkem : Stichting Ons erfdeel, 1979. - 255 p. : ill.; 22 cm.

par Albert Labarre

Nous avons déjà analysé dans cette revue 1 les premiers volumes de cette publication annuelle, consacrée à l'histoire et à la culture de la partie devenue française des anciens Pays-Bas. Rappelons que les articles en néerlandais alternent avec ceux en français, et que chacun est suivi d'un résumé substantiel dans l'autre langue.

Dans ce quatrième volume, H. Balthazar retrace l'histoire des rapports entre les socialistes flamands et français dans la période 1870-1914. A. Labarre recherche les livres imprimés en flamand dans les villes francophones du nord de la France, du XVIe au XVIIIe siècle ; elles sont peu nombreuses, sauf à Douai entre 1579 et 1584, lorsque les principales villes flamandes étaient aux mains des rebelles à Philippe II. W. Van Hoecke continue son étude sur les interférences entre les dialectes français et germaniques dans le nord de la France. H. Oursel étudie la sculpture médiévale dans le nord de la France et les influences qui s'y manifestent. H. Claude retrace la carrière de Roger Salengro (1890-1936), maire de Lille à l'époque du Front populaire, et le lave des accusations calomnieuses qui ont hâté sa fin. M. Nuyttens souligne la méfiance des milieux officiels, entre 1925 et 1935, à l'égard des mouvements flamingants français, qu'ils craignaient de voir devenir séparatistes. J.G. Elsen présente l'œuvre du peintre Arthur Van Hecke, né à Robeke en 1924. H. Ryckeboer étudie le dialecte flamand de France et ses particularités. H. Sap analyse l'évolution du commerce entre le nord de la France et la Flandre occidentale depuis la seconde guerre mondiale. Y.M. Hilaire s'intéresse au mouvement ultramontain dans le clergé et la population catholique du nord de la France au XIX" siècle. E. Defoort publie les souvenirs de Nicolas Bourgeois qui joua un rôle actif dans le mouvement régionaliste flamand entre les deux guerres. A. Delahaye essaie de démystifier une tradition historique en montrant que l'apostolat de saint Willibrord ne s'est pas déroulé en Hollande, mais dans les deux Flandres, et que le Trajectum dont il était évêque n'est pas Utrecht mais Tournehem-sur-le-Hem où l'on a pu localiser un site romain et du haut Moyen âge. Plus près de nous, J.M. Surgens présente la politique culturelle et touristique de l'Office régional du nord de la France. Enfin, C. Moyaert continue son lexique du dialecte flamand de France à la fin du XIXe siècle. Cet intéressant volume se clôt par la recension d'une dizaine d'ouvrages récents, concernant le nord de la France.

  1.  (retour)↑  Voir : Bull. Bibl. France, février 1979, n° 373.