entête
entête

Zamki srodkowopolskie : praca zbiorowa

Czesc 1 : Besiekiery, Lutomiersk, Dom Stary w Leczycy

pod red. Tadeusza Poklewskiego. - Lodz : Lodzkie towarzystwo naukowe, 1977. -122 p. : ill. ; 24 cm. - (Acta archaeologica Lodziensia = Societas scientiarum Lodziensis : Wydzial II nauk historycznych i spolecznych ; 26.). Résumé en français. Notes bibliogr. - Trad. du titre : Les Châteaux de la Pologne centrale. 1re partie : Besiekiery, Lutomiersk, le vieux bâtiment de Leczyca.

par Louise Rapacka

Cet ouvrage publié sous les auspices de l'Institut d'archéologie de la Pologne centrale (qui dépend de l'Institut d'histoire de la culture matérielle de l'Académie polonaise des sciences) expose les recherches archéologiques effectuées dans trois châteaux situés tous trois avant 1975 dans la voïvodie de Lódz. L'administration territoriale de la Pologne ayant changé en juin 1975, chacun de ces sites se trouve désormais dans une autre voïvodie, mais les travaux entrepris avec l'accord du conservateur des monuments de la région dès 1971 ont pu continuer. Pour Lutomiersk, l'équipe a travaillé bénévolement pour pouvoir examiner le monument avant l'achèvement de sa restauration. Chacun des sites est ainsi étudié : Situation géographique, description de l'état actuel, bibliographie des inventaires et iconographie. 2. Problèmes qui se présentent pour l'étude du monument et méthode suivie. 3. Analyse technique de la construction. 4. Chronologie de la construction d'après les faits historiques. 5. Illustrations (carte, photos, plans, coupe, reconstitution du monument tel qu'il se présentait à différentes époques). Pour permettre les comparaisons, l'échelle est toujours la même. La Pologne ayant été très souvent un champ de bataille, ces châteaux sont en ruine ; cela a permis l'observation archéologique, et une restauration possible qui ne soit pas exécutée en dépit du bon sens. Celle de Besiekiery n'est pas encore entreprise ; de Lutomiersk, il ne reste qu'un fragment du XVe siècle qui a été englobé dans des bâtiments conventuels du XVIIe siècle ; le château de Leczyca est aujourd'hui un musée, mais la partie ancienne a disparu au XVIIe siècle ; c'est elle qui fait l'objet de la présente étude. Ces travaux présentent un intérêt particulier pour les archéologues curieux de la construction en briques agencées à la polonaise, étudiées ici au moyen d'une méthode originale mise au point par l'École polytechnique de Varsovie (A. Gruszecki). La consultation de l'ouvrage est rendue aisée par un excellent résumé en français suivi de la traduction de toutes les légendes des illustrations.