entête
entête

De Franse Nederlanden : Jaarboek

Les Pays-Bas français : annuaire. Vol. 3

Rekkem : Stichting Ons erfdeel, 1978. - 256 p. : ill. ; 22 cm.

par Albert Labarre

Le troisième volume de cet annuaire, consacré à l'histoire et à la civilisation de la partie française des anciens Pays-Bas, présente plusieurs contributions intéressantes, comme les deux précédents dont compte a été récemment rendu 1.

F. Lentacker présente la thèse que Raoul Blanchard a consacrée en 1906 à la plaine flamande, avec des vues perspicaces et des lacunes évidentes. J. Mertens étudie la révolte des flamands au début du XIVe siècle contre le comte Louis de Nevers, et les déformations que la littérature du XIXe siècle a fait subir à sa réalité historique. P. Garcette suit l'évolution et les mutations de l'industrie textile du Nord et du Pas-de-Calais depuis 1945. M. Somers rappelle les relations de Camille Looten, professeur à Lille, et de l'écrivain néerlandais, Vital Celen, dans le cadre de l'Union des cercles flamands, vers les années 1920. H. Oursel présente la collection des dessins italiens du Musée des beaux-arts de Lille, provenant du legs du peintre et graveur lillois, Jean-Baptiste Wicar (1762-1834). W. Van Hoecke étudie les interférences entre les langues romane et germanique dans le nord de la France. R. Hennart retrace l'évolution de la presse quotidienne et hebdomadaire dans le nord de la France depuis 1944. L. Devliegher traite des églises romanes de la partie occidentale de la Flandre française entre l'Aa et la Lys. D. Vermander analyse les problèmes économiques et urbains des agglomérations frontalières situées le long de la Lys entre Armentières et Courtrai. E. Deffort publie des rapports du général Rouquerol, intéressant les relations diplomatiques entre la Belgique et la France en 1918-1919. L. Trénard montre ce qu'était la vie intellectuelle à Lille au XVIIIe siècle. J. Mycinski rappelle l'œuvre de la musicienne lilloise, Jeanne Thieffry (Vers 1885-1970). Enfin, C. Moeyaert apporte une nouvelle contribution sur la langue écrite dans le Westhoek en France, à travers l'œuvre de Jean-Baptiste Van Grevelinghe (1786-1842).

Comme dans les deux premiers tomes, les articles sont rédigés en français ou en flamand, chacun étant suivi d'un résumé substantiel dans l'autre langue, et le volume se termine par une bibliographie et une chronique.

  1.  (retour)↑  Voir : Bull. bibl. France, mai 1978, n° 1084.