entête
entête

Countries of the world and their leaders

4th ed - Detroit, MI : Gale research, 1978. -1154 p. ; 23 cm. ISBN 0-8103-1039-2 : 24 $

par Sylvie Dargnies

Les différents départements d'État du gouvernement fédéral des États-Unis possèdent une masse d'informations sur les pays du monde. Leur mise à jour se fait régulièrement à l'aide de rapports fédéraux intitulés « Notes générales sur les pays du monde ». La CIA recueille aussi des informations sur les chefs d'état et les membres des gouvernements.

Cet ouvrage, sorte d'atlas économique et politique a pour but de valoriser cette masse d'informations et de la rendre utile au grand public. Sa quatrième édition porte sur 168 pays, classés par ordre alphabétique. Sur chacun d'entre eux on trouve des informations proches de l'actualité politique, contenues dans une dizaine de rubriques différentes. Parmi celles-ci, la rubrique historique s'étend en détails sur les récents événements politiques. Un aperçu statistique situe chaque pays sur le plan du revenu par habitant, de son taux de croissance, etc.

La bibliographie sélective, qui n'est pas toujours présente, se limite malheureusement souvent aux ouvrages publiés aux USA ou à Londres. Cependant, on trouve parfois des ouvrages du pays qui ont été traduits en anglais. Pour la France, par exemple, les ouvrages d'Henri Cartier-Bresson ou les Mémoires du Général de Gaulle sont cités.

L'examen de l'ensemble du chapitre consacré à la France, en particulier de la rubrique historique, nous a permis de tester la précision des informations données. La chronologie des événements politiques depuis 1969 y est précise, les résultats aux élections présidentielles mentionnés, ainsi que le devenir des différents partis de la majorité. Un étranger pourra ainsi comprendre les nuances existant entre ceux qui se réclament encore du Gaullisme et les autres. Il est expliqué par exemple que « les divergences politiques entre le Président Giscard d'Estaing et Monsieur Chirac ont conduit à la démission de ce dernier en 1976, bien que le parti gaulliste ait continué à soutenir son successeur Raymond Barre ».

Cet atlas nous paraît être un outil commode pour les chercheurs, et même pour les voyageurs et tous ceux qui veulent pouvoir lire les journaux locaux en ayant quelques informations de base sur la vie politique du pays considéré. Sa qualité dépasse celle de bien des atlas.