entête
entête

Opportunities for minorities in librarianship

ed. with an introd. by E. J. Josey and Kenneth E. Peeples Jr. - Metuchen, NJ : Scarecrow press, 1977. - IX-201 p. ; 22 cm. ISBN 0-8108-1022-0

par Jacquette Reboul

L'un des problèmes cruciaux des États-Unis est certainement celui de l'intégration socio-culturelle des minorités raciales. Les bibliothèques ont dû à leur tour affronter cette question, qui est exposée dans le petit ouvrage clair et documenté, Opportunities for minorities in librarianship, édité par E.J. Josey and Kenneth E. Peeples.

Les diverses communautés ethniques, indiens, espagnols, afro-américains, portoricains et orientaux diffèrent par leur culture, leur civilisation, parfois leur langue. Le livre n'a pas joué le même rôle dans leur tradition, elles sont le plus souvent démunies et défavorisées. Cependant, insistant sur la législation, désormais égalitaire, les besoins des populations et la nécessité de créer de nouveaux services mieux adaptés, le livre fait appel aux vocations parmi ces minorités, afin de répondre aux besoins de cette nouvelle clientèle, de recueillir, conserver, présenter et diffuser leur propre héritage en créant des collections spécialisées, comme le célèbre fonds sur la civilisation noire à Fisk University. Il ne cache pas cependant les difficultés que peuvent rencontrer au cours de leur formation, comme de leur carrière, les bibliothécaires de couleur, difficultés encore accrues pour les femmes. Par exemple, sur les 108 000 bibliothécaires actuellement en exercice, il n'existe que 10 bibliothécaires indiens, 90 portoricains et 7 000 noirs et autres, 50 bibliothécaires spécialistes orientaux sont employés à la Bibliothèque du Congrès, ce qui fait en tout 9,3 % de bibliothécaires de minorités raciales en 1973, dont beaucoup exercent dans des bibliothèques d'État. Un progrès s'avère donc essentiel dans ce domaine pour permettre une meilleure assimilation de ces populations et les bibliothèques doivent maintenant répondre à leur nouvelle mission sociale et culturelle.

L'ouvrage se termine par une liste des auteurs et un index.