entête
entête

Concours d'entrée à l'École nationale supérieure de bibliothécaires

Session 1975

Maurice Caillet

Par arrêté interministériel du 28 janvier 1975 (J. O. du 8 février 1975) a été autorisée l'ouverture de deux concours pour le recrutement de cinquante élèves bibliothécaires, les postes offerts se répartissant ainsi : quarante et un pour le premier concours dit « concours externe » et neuf pour le second dit « concours interne ».

Le choix des sujets a été effectué le 25 avril 1975 par le jury réuni à la Direction des bibliothèques et de la lecture publique, 16, rue Lord Byron. Les épreuves écrites d'admissibilité, se sont déroulées les 2 et 3 septembre à Paris et dans vingt-six centres dont 2 Outre-Mer; l'admissibilité a été proclamée le 6 octobre; les épreuves d'admission, orales, ont eu lieu du 20 au 28 octobre au Service des bibliothèques et l'admission a été proclamée le 30 octobre.

Le déroulement des deux concours a été le suivant :

Composition du jury

Président :

M. Caillet, inspecteur général des bibliothèques.

Résumé de texte - Ier et 2e concours

a) Sciences humaines :

MM. Desgraves, inspecteur général des bibliothèques; Fillet, conservateur en chef, Bibliothèque municipale de Tours; François, directeur de l'École nationale des Chartes; Mlles Hubert, conservateur, Bibliothèque Nationale; Paulian, conservateur, Bibliothèque de la Sorbonne; MM. Pelou et Toulet, conservateurs, Bibliothèque Nationale; Mme Wagner, conservateur, École nationale supérieure de bibliothécaires.

b) Sciences juridiques et économiques :

M. Lethève, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale; Mme Rambaud, conservateur en chef, Bibliothèque Cujas de droit et sciences économiques.

c) Sciences exactes et Sciences appliquées :

Mlle Guéniot, conservateur en chef, BU Paris XI; Mme Nicole, conservateur en chef, BIU C Paris.

Questionnaire (Ier et 2e concours)

Mlles Carpentier, conservateur, Service des bibliothèques; Chaumié, conservateur en chef, Bibliothèque du Museum; M. Merland, conservateur en chef, directeur de l'École nationale supérieure de bibliothécaires; Mme de Narbonne, conservateur, Bureau pour l'automatisation des bibliothèques; M. Nortier, conservateur, Bibliothèque Nationale; Mme Roncato, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale.

Organisation des bibliothèques (2e concours)

M. Caillet; M. Tuilier, conservateur en chef, Bibliothèque de la Sorbonne.

Langues (Ier et 2e concours)

- Allemand : MM. Betz, conservateur honoraire, Bibliothèque Nationale; Poncet, professeur agrégé, Université Paris IV.

- Anglais : Mmes Daube, professeur agrégé, Université Paris III; Grenier, professeur agrégé, Université Paris III; Lavoine, professeur agrégé honoraire; Léon, professeur agrégé, Lycée Descartes, Antony; Mmes Nivelet, conservateur, Bibliothèque Beaugrenelle, Paris ; Pauvlopoulos, professeur agrégé, Université Paris III; Profit, professeur agrégé, Université Paris III.

- Arabe : M. Ahmed-Bioud, conservateur, Bibliothèque Nationale.

- Chinois : Mlle Séguy, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale.

- Espagnol : Mme Chamaraux, professeur agrégé, Lycée Maurice Ravel, Paris; Mlle Pommier, professeur agrégé, Lycée Bessières, Paris; Mme Prudon-Monserrat, professeur agrégé, Université Paris III.

- Grec : M. Astruc, conservateur, Bibliothèque Nationale.

- Hébreu : M. Gruss, bibliothécaire à la Bibliothèque Nationale.

- Italien : M. Cohen, professeur agrégé, lycée Maurice Ravel; Mlle Poli, professeur agrégé, Lycée Honoré de Balzac, Paris.

- Japonais : Mme Fujimori, professeur agrégé, Université de Vincennes.

- Latin : MM. Gasnault, conservateur, Bibliothèque Nationale; Thomas, conservateur en chef, Bibliothèque Nationale.

- Néerlandais : M. Brachin, professeur agrégé, Université de Paris-Sorbonne.

- Portugais : M. Cantel, professeur agrégé, directeur de l'Institut d'études portugaises.

- Russe : Mmes Forest, bibliothécaire spécialiste honoraire à la Direction des bibliothèques; Sinani, professeur agrégé, Université Paris IV.

Premier concours

Épreuve de résumé de texte suivi de questions (durée : trois heures, coefficient 2). Au choix :

- Sciences humaines : CAILLOIS (Roger). - Approches de l'imaginaire (Paris, 1974), p. 162-168. Questions. I° Indiquez les sous-titres qu'il pourrait être utile d'introduire dans le texte pour en faciliter la lecture - 2° Qu'est-ce que l'auteur entend par l'expression « personnage sympathique » ? Formulez votre réponse de façon brève et précise - 3° « Il n'y a qu'un seul sujet de roman, l'existence de l'homme dans la cité et la conscience qu'il prend des servitudes entraînées par le caractère social de cette existence ». Quelles réflexions personnelles vous inspire cette phrase ? (Quelques lignes.)

- Sciences juridiques et économiques : SAUVY (Alfred). - La Population du monde (In Théorie générale de la population, Paris, 1966, t. II, p. 194-199). Questions : I° Qu'est-ce que le malthusianisme? - 2° Donnez brièvement quelques dispositions légales prises au cours des quarante dernières années qui ont pu influer sur le développement ou la réduction de la population française - 3° Citez les organismes français, étrangers ou internationaux spécialisés dans les problèmes des ressources dans le monde.

- Sciences exactes : OUDIN (Jacques). - Dosage des hydrocarbures dans les eaux et les sols, (In Bulletin de l'Association pharmaceutique française, 1972, 9, p. 39-42.) Questions : I° Définitions du dosage qualitatif et du dosage quantitatif -2° Différences entre film, émulsion et solution - 3° Définition de la pollution.

- Sciences appliquées : ADAR (J.). - Le Dessalement nucléaire en Israël, (In Énergie nucléaire, 1973, 15, P. 18I-185). Questions : I° Qu'entend-on par dessalement nucléaire ? - 2° Connaissez-vous d'autres utilisations économiques de l'eau de mer ? - 3° Quels sont les autres traitements que l'on peut faire subir à l'eau en vue de son utilisation ?

Épreuve de questionnaire (durée : deux heures, coefficient 2).

I° On parle beaucoup dans la presse, la télévision, etc... du « Sahel »; où le situez-vous et que savez-vous de ses problèmes ? - 2° Vous auriez à interviewer un conservateur de bibliothèque sur son métier; formulez les questions que vous lui poseriez. - 3° On a donné à certaines stations du métropolitain les noms de : Bolivar, Dupleix, Etienne Marcel, Louise Michel, Réaumur, Stalingrad, Tolbiac; qu'évoquent-ils pour vous ? - 4° Sur un sujet particulier relevant d'un domaine scientifique, quel type d'information rechercherez-vous dans un livre ou dans une revue ? - 5° Citez les œuvres de toutes natures qui, à votre connaissance, traitent sous leurs divers aspects des thèmes de l'enfance et de l'enfant. - 6° Formulez la question que vous auriez aimé vous voir poser par le jury pour mettre en valeur un aspect de votre culture générale.

Épreuve de traduction (durée : deux heures, coefficient I).

- Allemand : HAUSER (Arnold). - Die Geburt des modernen Menschen (extrait de Der Ursprung der modernen Kunst und Literatur, die Entwicklung des Manierismus seit der Krise der Renaissance).

- Anglais : WAUGH (Auberon). - Britain in the 70's (extrait de Time, nov. 73).

- Chinois : Ta kin Kouo tche t'ong kien (Index de l'Histoire du Royaume des Grands Kin). Préface (extrait).

- Espagnol : SAVATER (Fernando). - La Cultura comoforma de hastio (extrait).

- Grec : EPICTETE. - Entretiens, livre I, chap. 19, paragr. 1 à 6.

- Hébreu : BARON (Devôrah). - Le et attah (extrait).

- Italien : MoscA. - Il Trucco di don Chisciotte, in Corriere della Sera.

- Latin : CICERON. - De Amicitia, chap. X, paragr. 33-34.

- Portugais : DINIS (Júlio). - Um Inglês (extrait).

- Russe : MARCUSEVIC (A. I.). - Pogranitchnie voprossi istorii nauki i istorii Knigi (La Place de l'histoire du livre dans l'histoire des sciences), extrait de Kniga Issledovanija i materialy. Sbornik, XXIV, 1972.

Second concours

Épreuve de résumé de texte suivi de questions (durée : quatre heures, coefficient I) au choix :

- Sciences humaines : JEAN (Raymond). - L'Auteur et son livre, colloque sur La situation de la littérature, du livre et de l'écrivain, 12-13 avril 1975. Questions : I° Indiquez les sous-titres qu'il pourrait être utile d'introduire dans le texte pour en faciliter la lecture. - 2° Que peut-on entendre par « livre-objet » ? - 3° Quelles réflexions personnelles vous inspire l'avant-dernier paragraphe du texte ?

- Sciences juridiques et économiques : PIETTRE (André). - L'État géant, (In Les Trois âges de l'économie, Paris, 1955, p. 262-265). Questions : I° Quelle était la doctrine économique la plus répandue au XIXe siècle? - 2° Donnez quelques exemples d'entreprises nationalisées. - 3° Où trouve-t-on en France le plus de travailleurs salariés, dans le secteur public ou dans le secteur privé ?

- Sciences exactes : ROMOND (Charles). - La Mise en forme galénique des antibiotiques (In Sciences et techniques pharmaceutiques, 1974, 3, p. 513-518). Questions : I° Comment peut-on estimer l'activité d'un antibiotique ? - 2° Quels sont les dangers de la résistance aux antibiotiques? - 3° L'importance de la présentation des médicaments en thérapeutique.

- Sciences appliquées : RIBEREAU-GAYON (Jean). - Les Phénomènes colloïdaux de vinification (In Comptes rendus des séances de l'Académie d'Agriculture de France, 1974, 14, p. 1118-1123). Questions : I° Qu'est-ce que la vinification ? - 2° Qu'entend-on par phénomène colloïdal ? - 3° En quoi la chimie des colloïdes diffèret-elle de la chimie classique ?

Épreuve de questionnaire (durée : deux heures, coefficient I).

I° Quels sont les lauréats des prix Nobel que vous connaissez? Dites à quel titre ces prix leur ont été attribués. - 2° Dans la ville où vous habitez il n'y a pas de bibliothèque. Vous comptez rencontrer le maire pour lui démontrer la nécessité d'en créer une. Dressez rapidement la liste des arguments que vous désirez employer pour le convaincre. - 3° Citez les œuvres de toutes natures que vous connaissez et qui traitent de la condition féminine. - 4° Le problème du livre en France est à l'ordre du jour; quels sont les organismes publics ou privés qui l'étudient ? -5° Citez les grands écrivains et savants de langue française qui ont aussi joué un rôle officiel dans la vie publique ? Précisez ce rôle. - 6° Formulez la question que vous auriez aimé vous voir poser par le jury pour mettre en valeur un aspect de votre culture générale.

Épreuve de composition sur l'organisation et le fonctionnement des bibliothèques (durée : quatre heures, coefficient 2).

- Les bibliothèques et leur public. Précisez les différentes catégories d'usagers pour un type de bibliothèque de votre choix en indiquant les besoins respectifs de ces usagers.

1409 candidats s'étaient inscrits aux deux concours (1295 pour le premier et 114 pour le second); 1159 se sont présentés aux épreuves écrites (1052 pour le premier concours, 107 pour le second); 204 (192 pour le premier concours et 12 pour le second) ont été déclarés admissibles. A l'issue des épreuves orales, les listes d'admission ont été établies comme suit :

Premier concours

I. M. GAREL Michel; 2. Mlle MULETTE Brigitte; 3. M. JOUFFRET Jean; 4. Mlle MARSOL Michèle; 5. M. SIGHI Gérard; 6. M. GRELLE Bernard; 7. Mlle GIULIANI Elisabeth; 8. M. TANAZACQ Noël; 9. Mme ROGER Danielle; 10. M. GUILLERME Philippe; II. M. FAURE Patrick; 12. Mme PUGLIESI-CONTI Elisabeth; 13. Mlle PERRAT Marie-Josette; 14. M. SOUMY Jean-Noël; 15. Mlle DURAND Jacqueline; 16. Mlle CARBONNIER Marianne; 17. M. ROY Richard; 18. Mme WIPFF Annie; 19. M. JANOD Jean-Marie; 20. M. AROT Dominique; 21. Mlle GRANET Nicole; 22. Mme BARYLA Christiane; 23. M. DIETEMANN Ivan; 24. M. BAZIN Patrick; 25. Mme PETITOU Françoise; 26. M. DEGUILLY Francis; 27. M. JUMEL Philippe; 28. Mlle LANET Annette; 29. M. GRAFTEAUX Jean; 30. M. JOLLY Claude; 3I. M. GIRARD Alain; 32. Mlle ALAZRAKI Nelly; 33. Mlle du PLESSIS de GRENEDAN Noëlla; 34. Mlle TREUIL Monique; 35. Mlle CAUCHOIS Agnès; 36. M. DIEZ Alain; 37. Mlle COLOMB Madeleine; 38. M. DAVID Jean-Claude; 39. Mlle MASSIAS. Nadine; 40. Mlle COULET Michèle; 4I. Mme BOISSIÈRE Françoise.

Liste complémentaire : 42. M. DURAND-BARTHEZ Manuel; 43. M. KLEE Louis; 44. Mlle VAYSSADE Claire; 45. M. ROLAND Michel; 46. Mlle Roux Marie-Hélène; 47. M. SCHWICKER François; 48. M. ROGEL Christian; 49. Mlle MALLET Anne-Marie ; 50. M. DADE-BRENJOT Pierre.

Second concours

I. M. CHOPIN Hubert; 2. Mme WEBER Yvette; 3. M. GAUTIER Jean-Claude; 4. M. BLOUIN Louis; 5. Mme LINDEN Florence; 6. Mlle JOUAN Geneviève; 7. Mlle FOLLIE Marie-Hélène; 8. Mme GLEYZE Michèle; 9. Mlle BRETAGNOLLE Aline.

Titres universitaires des candidats

Langues

Premier concours. Aux épreuves écrites, 664 candidats avaient choisi l'anglais, 175 l'espagnol, 159 l'allemand, 15I le latin, 79 l'italien, 30 le grec, 28 le russe, 6 le portugais, 2 l'hébreu et 1 le chinois. A l'oral, 44 candidats avaient choisi l'allemand, 40 l'anglais et le latin, 30 l'espagnol, 10 l'italien, 5 le grec, 2 le néerlandais, le portugais et le russe.

Second concours. (oral seul) 7 candidats avaient choisi l'anglais, 3 le latin et 2 l'allemand.

Notes obtenues par les candidats

A l'épreuve du résumé de texte, 544 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 472 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 35/40 (o à 17, 50/20).

A l'épreuve de questionnaire, 410 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 602 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 35/40 (o à 17, 50/20).

A l'épreuve de langue, 582 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 423 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 19/20, se décomposent ainsi : langues vivantes, anglais, 304 notes avec la moyenne et au-dessus, 196 au-dessous; allemand respectivement 71 et 52; chinois et hébreu, 1 note au-dessus; espagnol, 79 et 65; italien, 34 et 25 ; portugais, 3 notes au-dessus; russe, 19 et 4 ; langues anciennes, grec, 8 et 17; latin, 5I et 61.

A l'épreuve de culture générale, 17I candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus, 16 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 24 à 57/60 (8 à 19/20).

Langues

Aux épreuves de langue, pour les langues vivantes :

En allemand, 29 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 15 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 6 à 15.

En anglais, 46 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 10 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 4,5 à 18,5.

En espagnol, 17 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 10 moins de la moyenne les notes s'échelonnant de 5 à 16.

En italien, 6 candidats ont eu plus de la moyenne, 1 moins de celle-ci, les notes s'échelonnant de 8 à 15.

En néerlandais, 1 candidat a eu plus de la moyenne (14), 1 moins de celle-ci (4).

En portugais, le seul candidat a eu plus de la moyenne, avec 14.

En russe, les 2 candidats ont eu plus de la moyenne, avec 12 et 15.

Pour les langues anciennes :

En grec, 3 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 2 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 6 à 18.

En latin, 30 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 9 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 6 à 18.

A l'épreuve de questionnaire, 4I candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 66 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 16, 50/20.

A l'épreuve d'organisation et de fonctionnement des bibliothèques, 25 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 80 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de o à 34/40 (o à 17/20).

A l'épreuve de culture générale, les 12 candidats ont obtenu la moyenne et au-dessus, les notes s'échelonnant de 20 à 36/40 (10 à 18/20).

Aux épreuves de langues :

En allemand, les 2 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, leurs notes ayant été 10 et 13/20.

En anglais, 5 candidats ont eu la moyenne et au-dessus, 2 moins de la moyenne, les notes s'échelonnant de 8 à 16/20.

En latin, les 3 candidats ont eu plus de la moyenne, leurs notes s'échelonnant de 13 à 18/20.

Conclusion

Le concours de 1975 a vu croître à nouveau le nombre des candidats après la tendance à la stabilisation et même à une certaine régression constatée en 1974. Il y a eu 877 candidats aux épreuves d'admissibilité en 1972, 1184 en 1973, 1073 en 1974, 1159 en 1975. Ces variations sont essentiellement le fait des candidats du premier concours (concours externe), le second concours (concours interne) étant, sur ce point, au contraire, depuis 1973, d'une grande stabilité : 105 candidats en 1973, 109 en 1974, 107 en 1975.

Le concours d'entrée à l'ENSB est rendu difficile par l'affluence des candidats et par le peu de postes qui leur est offert et qui, depuis 1972, n'a pas dépassé 50. En 1975, au premier concours (41 postes) il y a eu 18,25 % d'admissibles et 3,89 % de reçus; au second concours, portant sur 9 postes, II,2I % des candidats ont été admissibles et 8,41 % admis.

Contrairement aux années précédentes, le nombre des candidats ayant obtenu aux épreuves d'admissibilité du second concours plus de la moyenne a été moindre que chez les candidats du premier. Ce renversement de tendance trouve pour une large part son explication dans la médiocrité assez générale en 1975 des copies à l'épreuve d'organisation et de fonctionnement des bibliothèques du second concours.

Parmi les observations générales, il convient de noter aussi que, par rapport aux années précédentes, le nombre des candidats masculins admis est en nette progression ; cette remarque vaut d'ailleurs surtout pour le premier concours : 20 sur 41 en 1975 contre II sur 35 en 1974, 14 sur 39 en 1973, et II sur 41 en 1972.

Enfin, l'attention des candidats doit être attirée sur le fait que le jury a été contraint d'annuler les épreuves écrites de plusieurs concurrents qui, malgré les prescriptions impératives figurant sur chaque feuille de concours mise à leur disposition, y ont inscrit leur nom de façon apparente ou ont signé.

Pour le détail des épreuves, les observations des différents jurys ont porté particulièrement sur les points suivants :

Premier concours

Épreuve de résumé de texte. La majeure partie des candidats a obtenu des notes proches de la moyenne ou au-dessus; un effort a été fait par eux pour n'introduire aucun élément extérieur (commentaire personnel) dans le résumé même; l'adjonction de questions à cette épreuve paraît avoir eu, sur ce point notamment, un résultat positif.

Épreuve de questionnaire. Cette nouvelle épreuve, exigeant des candidats qu'ils fassent preuve d'un certain degré de culture générale et surtout de leur capacité à exposer leurs idées et leurs connaissances avec clarté et concision, paraît en avoir déconcerté beaucoup; 42 % seulement de ceux-ci ont obtenu la moyenne ou des notes supérieures. Certains ont témoigné dans leur réponse de surprenantes ignorances, même dans des questions d'actualité et trop peu d'entre eux ont montré une réelle aptitude à exprimer leur pensée avec netteté.

Épreuve de langue (Premier et second concours)

Langues vivantes. Le nombre des candidats ayant eu la moyenne et au-dessus est, pour toutes les langues, supérieur à celui des autres concurrents; cependant, comme les années précédentes, les jurys de langues ont eu trop souvent à constater des maladresses d'expression tenant plus à une maîtrise insuffisante de la langue française qu'à de réelles erreurs de traduction.

A l'oral, il a été noté par les membres de presque tous les jurys que beaucoup de candidats confondent encore résumé de texte et traduction.

Langues anciennes. Le grec et le latin figuraient, pour la première fois parmi les langues proposées à l'écrit aux candidats du premier concours; 25 avaient choisi le grec et 112 le latin; 32 % d'entre eux ont obtenu la moyenne et au-dessus en grec et 45 % en latin. A l'oral, pour les deux concours, les résultats ont été meilleurs.

Les membres du jury ont constaté, chez beaucoup de candidats, un manque certain de préparation, trop d'entre eux s'étant contenté de rafraîchir les connaissances acquises au cours de leurs études secondaires; d'autre part, à l'oral, la même confusion qu'aux épreuves de langues vivantes est souvent faite entre résumé et traduction.

Épreuve de culture générale (Premier et second concours)

Les candidats tant dans l'exposé sur un sujet tiré au sort que dans les réponses au cours de l'entretien avec le jury, ont fait preuve de bonnes connaissances générales mais, comme les années précédentes, beaucoup d'entre eux ont eu de la peine à bâtir un plan ou à s'y tenir ont manqué de clarté dans l'expression de leur pensée.

Second concours

Résumé de texte. Cette épreuve, qui remplace l'ancienne épreuve d'analyse, a été comprise, sous sa nouvelle forme, par la majorité des candidats; on constate qu'ils ont fait un réel effort pour s'en tenir aux données essentielles des textes à résumer.

Questionnaire. Cette nouvelle épreuve a donné au second concours des résultats médiocres (38 % des candidats ont la moyenne et au-dessus) et cela pour les mêmes raisons qu'au premier concours : connaissances générales insuffisantes, difficulté à s'exprimer de façon claire et concise.

Organisation et fonctionnement des bibliothèques. Cette épreuve, qui ne devrait pas surprendre des candidats familiarisés, en principe, avec les divers aspects de la vie des bibliothèques, a été, en 1975, particulièrement décevante : 23 % seulement des copies ont obtenu ou dépassé la moyenne. Le jury a été frappé, notamment, par l'incapacité de beaucoup de candidats à dominer le sujet qui leur était proposé et à se montrer ouverts aux problèmes professionnels sortant du cadre habituel de leurs activités.

Illustration
Titres universitaires des candidats - Premier concours

Illustration
Titres universitaires des candidats - Second concours

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (1/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (2/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (3/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (4/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (5/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (6/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Premier concours (7/7)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Second concours (1/3)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Second concours (2/3)

Illustration
Notes obtenues par les candidats - Second concours (3/3)